Coronavirus - RÉPONSE à vos questions: se faire livrer des colis à domicile est-il risqué?

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique modifie notre quotidien et nos habitudes. Face à des enseignes qui affichent désormais portes closes, des Belges se tournent désormais vers le e-commerce. Cela présente-il un risque?

Les mesures de confinement ont contraint de nombreuses enseignes à fermer leurs portes. Face à cela, de nombreuses personnes ont recours à l'e-commerce. Se faire livrer à domicile peut-il être risqué? "Si le virus tient sur le papier et le carton, quid des distributions de courriers et des colis ? N'est-ce pas un mode de circulation du virus ?", s'interroge Dominique via notre bouton orange Alertez-nous. 

"On doit être très clairs sur ce sujet. Les paquets et colis ne posent pas de danger", nous éclaire Marc Van Rast. 

Des scientifiques ont réalisé plusieurs tests. Selon un étude américaine, le Covid-19 pourrait survivre 24h sur du carton, 72h sur du plastique. "Il faut bien comprendre qu'on parle ici de situations excellentes pour le virus, autrement dit avec une certaine température constante d'une part et une humidité constante d'autre part. Ce n'est pas le cas quand on reçoit un paquet car ces paramètres ont tout le temps changé", assure Pierre Van Danme, épidémiologiste. 

"On doit aussi comprendre que ce n'est pas parce qu'il y a quelques virus sur un paquet qu'il y a une infection. Il faut toujours avoir une concentration assez importante du virus avant qu'il y ait transmission", poursuit le spécialiste. 

Nos collaborateurs travaillent toujours avec des gants de protection

Du côté des transporteurs que nous avons contactés, tous ont pris des mesures supplémentaires. Chez Bpost par exemple, le facteur dispose de gels désinfectants et doit respecter une distance d'1m50 avec le destinataire.

"Dans les centres de tri, nos collaborateurs travaillent toujours avec des gants de protection donc il ne touchent pas le produit. Ça les protège, eux, évidemment puisque ce sont eux qui sont en contact directement avec le colis. Au niveau de la transmission du virus par la lettre ou le colis, aucune étude ne dit  aujourd'hui qu'il y a un risque énorme de se faire d' être contaminé", nous indique Delphine Van Bladel, porte-parole de Bpost. 

L'OMS confirme que les risques de contamination par colis sont faibles. Elle recommande toutefois de se laver les mains après l' ouverture de celui-ci. 

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

> CORONAVIRUS SYMPTÔMES: voici les signes qui montrent que vous pourriez avoir le Covid-19

> CORONAVIRUS BELGIQUE: CARTES de répartition par province, âge et sexe

Mélanie Renda et Dominique Schockaert

A lire aussi

Coronavirus en Belgique - "Mon facteur ne sonne plus lorsqu’il a un colis": quelles sont les mesures prises par Bpost? Coronavirus en Belgique - "C'est plus que désert !": cette librairie d'une gare bruxelloise fermée faute de clients

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?