Coronavirus: craintes de licenciements chez Brussels Airlines

Coronavirus: craintes de licenciements chez Brussels Airlines

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le conseil d'entreprise extraordinaire chez Brussels Airlines a débuté à 9h ce mardi matin. Le thème de cette réunion : le plan d'action pour la poursuite des activités. Les syndicats craignent le pire.

Un conseil d'entreprise extraordinaire a été convoqué mardi matin, à 9H00, chez Brussels Airlines, indique lundi la compagnie aérienne, confirmant des informations syndicales. Le thème de la réunion est "analyse et proposition d'un plan d'action pour la poursuite des activités". Les syndicats craignent l'annonce de licenciements et d'une restructuration de l'entreprise, alors que les négociations entre sa maison-mère Lufhtansa et le gouvernement belge sur une éventuelle aide d'Etat semblent s'éterniser.

Lors de ce CE extraordinaire, Brussels Airlines va présenter le plan que la compagnie propose pour assurer son avenir, concède seulement sa porte-parole Kim Daenen. Une communication vers la presse sera prévue dans la foulée. Et vers le personnel également dans la soirée, via webcast, d'après l'ACLVB/CGSLB. 

"On ne s'attend pas à de bonnes nouvelles"

"On s'attend à recevoir plus de détails sur l'avenir de l'entreprise pour la période allant jusque 2023", confie Filip Lemberechts, secrétaire permanent du syndicat libéral. "Je pense que l'exercice Reboot (un plan de transformation lancé avant la crise du coronavirus visant à devenir structurellement rentable d'ici 2022, NDLR) va être accéléré. Il ne concernait jusqu'à présent que le personnel au sol. L'annonce de demain devrait également toucher au personnel navigant."

Du côté de la CNE/ACV, "on ne s'attend pas à de bonnes nouvelles" et on redoute ni plus ni moins qu'"un plan de restructuration avec l'annonce de licenciements et d'une réduction salariale pour ceux qui restent". 

Didier Lebbe, secrétaire permanent du syndicat chrétien, s'interroge particulièrement sur le moment de cette réunion. "Pourquoi organiser un conseil d'entreprise extraordinaire de manière aussi précipitée alors qu'il n'y a pas encore d'accord entre l'Etat belge et le groupe Lufthansa? Pourquoi dès lors faire une telle annonce et présenter déjà un plan d'avenir? ", se demande-t-il. 

Tous deux signalent enfin une frustration du personnel face à la longueur des négociations entre la maison-mère de Brussels Airlines et le gouvernement belge et l'incertitude qui y est liée.         

RTLINFO

A lire aussi

Coronavirus en Belgique: la chaîne Maxi Toys, "extrêmement touchée" par la crise, demande une réorganisation judiciaire Coronavirus: les 2,3 millions de pensionnés ne recevront pas leur fiche fiscale par boîte postale cette année La Commission se lance dans une amélioration de son système de lutte contre le blanchiment L'utilisation d'Internet fixe a augmenté de 40% avec le confinement Coronavirus: le secteur des autocars craint des faillites en cascade Déconfinement: les centres commerciaux se préparent au retour des clients, mais toutes les boutiques ne rouvrent pas Une lockdown party dans un appartement à Bruxelles: la police est intervenue, des personnes ont tenté de se cacher Coronavirus: les Etats-Unis vont accuser la Chine de vouloir pirater leur recherche sur un vaccin Déconfinement: les bourgmestres de la côte autoriseront d'abord la venue des Belges qui possèdent une seconde résidence Coronavirus - Traçage en Belgique: voici comment vous pourriez être contactés Déconfinement - La 2e phase: des contrôles de police maintenus et renforcés à certains endroits Licenciement collectif chez Brussels Airlines: "Le transport aérien affronte aujourd'hui une crise majeure"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?