Les douanes découvrent par hasard une usine de cigarettes contrefaites à Chapelle-lez-Herlaimont

Dans le Hainaut, les douanes ont découvert, à Chapelle-Lez-Herlaimont, une unité clandestine de production de cigarettes. Il s'agissait de contrefaçon et d'un trafic à grande échelle. Depuis le début de l'année, c'est la troisième saisie du genre pour les douanes belges. Deux personnes ont été interpellées.

C'est une stupéfiante découverte qu'ont fait les policiers à Chapelle-Lez-Herlaimont. A l’intérieur d'un hangar, cachée par des tonnes de paquets, les douanes ont constaté une usine illégale. Le locataire avait pris possession des lieux depuis 2 mois. Il était sous couvert d’une tout autre activité : le traitement de vêtements de seconde main. Des dizaines de ballots dissimulaient les machines.
C'était un travail de professionnels.
"Je venais tous les mois faire les relevés de compteurs et à mon avis, on n'avait pas à faire à des amateurs. C'était un travail de professionnels. Il n'y avait aucune odeur et aucune trace de quoi que ce soit. On avait jamais rien découvert depuis leur entrée le 1er mars" , indique Thomas Sabia, le gestionnaire du site. 
C’est un concours de circonstances qui a mené à cette découverte. Un couvreur au travail a chuté du toit. Cet accident a mené à la venue de policiers. L’unité de fabrication a alors été mise au jour. 2 travailleurs en séjour illégal ont été interpellés. Les cigarettes étaient destinées au marché anglais.
2020, une année record
"C'est une grosse usine. On estime qu'elle a pu produire au moins 50 millions de cigarettes. C'est un site important. Le matériel qui a été saisi vaut beaucoup d'argent et n'est pas si simple à trouver", éclaire Florence Angelici, porte-parole du Service Public Fédéral Finances. 
C’est la 3e unité découverte cette année. En 2019, 4 avaient été décelées. A Tamines, 25 millions de cigarettes ont été saisies. Au total, on enregistre 6 millions d’euros de fraude. 
"Ce sont des entreprises qui rapportent énormément d'argent et qui sont très flexibles. Elles vont notamment bouger et changer de territoire pour pouvoir fabriquer des cigarettes" , poursuit la porte-parole du SPF.  Un phénomène européen en augmentation tant les gains peuvent être gros et rapides. La douane belge a saisi plus de 300 millions de cigarettes contrefaites. 2020 est déjà une année record. En 2019, 96 millions de cigarettes avaient été confisquées.

Aurélie Henneton et Gaetan Zanchetta

A lire aussi

La police tente de contrôler un véhicule volé à Charleroi: le conducteur a refusé d'obtempérer Charleroi: la police prend en chasse quatre individus cagoulés dans une voiture immatriculée en France

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?