Aménagements, visières de protection, matières à dispenser: une école de Jumet se prépare à accueillir les élèves

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Dans les écoles, l'heure est aux préparatifs et aux aménagements, pour accueillir au mieux, et en toute sécurité les élèves dès lundi. Reste encore à décider quelles matières leur seront dispensées. Exemple dans une école fondamentale de Jumet où nous nous sommes rendus.

Dans les écoles, l'heure est aux préparatifs et aux aménagements, pour accueillir au mieux, et en toute sécurité les élèves dès lundi. Reste encore à décider quelles matières leur seront dispensées. Exemple dans une école fondamentale de Jumet où nous nous sommes rendus.

"Rentrer autrement", peut-on lire à l'entrée de l'établissement. L'accès a été condamnée, un sens de circulation à respecter dans les couloirs... Tout est mis en place pour éviter que les élèves se croisent.

Les classes ont également été aménagées. Tout le matériel superflu a été évacué. Des distributeurs de savon et de papier ainsi que des poubelles à pédale ont été installées près des éviers. Après deux mois sans vie, ces classes vont accueillir 5 élèves maximum lundi. Tous devront porter un masque, mais l'école va plus loin, les enseignants seront équipés de visières de protection.

"Je vais devoir apprivoiser mon nouveau matériel et on va devoir apprendre à moduler notre voix pour rester audible pour tous les enfants", confié Maïté, une institutrice en 6e primaire.

Si du côté logistique tout est presque prêt, reste maintenant l'aspect pédagogique. C'est l'une des plus grandes inquiétudes des parents.

"Les inquiétudes sont davantage axées sur la fin de l'année et le début de l'année prochaine ainsi que sur le déficit. Quid des conseils de classe? Comment vont-ils se dérouler?", s'interroge Françoise Dancot, la directrice de l'Athénée Royal Orsini Dewerpe. 

Les enseignantes ont donc mené une réunion de concertation. 16 élèves sur 24 seront présents lundi mais tous ne retrouveront pas leurs enseignantes habituelles. Certains seront encadrés par des institutrices de cinquièmes primaires. "On va vraiment tabler sur les grosses matière en conjugaison, en traitement de données pour qu'ils aient toutes les bases", précise Amélie, institutrice en 6e primaire. 

Les 8 élèves qui ne rentreront pas physiquement lundi ne seront pas oubliés. "Je serai virtuellement présente pour eux via une caméra, pour répondre à leurs questions", ajoute Amélie.

Encore un point d'interrogation, les masques. La livraison de la Fédération Wallonie-Bruxelles est annoncée samedi. En cas de retard, la rentrée de lundi pourrait être reportée mais c'est le pouvoir organisateur qui tranchera.

> CORONAVIRUS en Belgique : les dernières infos

Céline Praille et Gaetan Zanchetta

A lire aussi

La police tente de contrôler un véhicule volé à Charleroi: le conducteur a refusé d'obtempérer Charleroi: la police prend en chasse quatre individus cagoulés dans une voiture immatriculée en France

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?