Les maternelles vont-elles retourner à l'école? "Beaucoup de parents inquiets que le confinement se prolonge"

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le retour en classes concerne 120.000 élèves (sur 900.000), mais on sait que tous n'iront pas à l'école ce 18 mai. 50 à 60% selon, Caroline Désir, la ministre de l'enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles, qui était l'invitée de Fabrice Grosfilley à 7h50 sur BEL RTL. 

Une rentrée très progressive, pour une partie des élèves, a donc lieu ce lundi. Ceux de sixième primaires, 6 ème et 7ème secondaires.

Si tout se passe bien, lundi prochain, la rentrée pourra alors se faire pour les deuxièmes secondaires, 2èmes primaires et 1ères primaires.

Que va-t-il se passer pour les autres années? Fabrice Grosfilley a notamment demandé Caroline Désir si une rentrée pour les maternelles est envisagée d'ici la fin de l'année scolaire.

"Ce n'est pas à l'ordre du jour, mais j’aimerais qu’on puisse révoquer cette question car beaucoup de parents m’interpellent", a-t-elle déclaré. "Ils sont inquiets que ce confinement se prolonge. Il faut se rendre compte que certains jeunes enfants n’ont plus de contacts avec personne d’autre que leur petit noyau familial. Cela devient inquiétant pour leur santé psychologique. On doit entendre ce message. Cela dépend du conseil national de sécurité. Jusqu’ici les experts nous ont dit qu’il était trop difficile de respecter la distanciation physique donc on les évacue du débat. On doit faire attention car les gens ne comprennent pas pourquoi on dit "oui" aux crèches et "non" aux maternelles. On a besoin maintenant de perspectives. Je voudrais qu’on mette le débat sur la table en vue de rouvrir les maternelles."

> Déconfinement: LA PHASE 2 EN DIRECT

A lire aussi

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde Coronavirus: près de 90.000 décès aux Etats-Unis, moins de restrictions en Europe Coronavirus - BILAN MONDIAL: cafés et restaurants rouvrent en Italie et au Danemark Coronavirus: les Espagnols ont applaudi le personnel soignant une dernière fois, voici pourquoi Déconfinement - Phase 2: une école peut-elle refuser des enfants en garderie? Brigitte, coiffeuse à Auderghem, "excitée" à l'idée de rouvrir ses portes: "Les clients nous ont fort manqué" (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?