Déconfinement - Faut-il renvoyer tous les enfants à l'école? L'avis de deux experts

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Depuis le début de cette crise sanitaire, de nombreux experts s'expriment. C'est au tour des pédiatres. Certains d'entre eux signent une carte blanche pour un retour des enfants à l'école. Le professeur Stéphane Moniotte est cardiologue pédiatre et chef du département pédiatrique aux cliniques universitaires Saint Luc. Il fait partie des signataires de cette carte blanche.

Il est venu défendre le message d'au moins 574 signataires sur le plateau du RTL INFO 19 heures: "Le but est d'avoir un message plus apaisant que ce qu'on a déjà pu entendre jusqu'à présent et qui bien sûr n'est pas basé sur des choses irrationnelles, mais sur les observations faites jusqu'à présent. (…) Les enfants ne sont pas particulièrement sensibles, ne sont pas particulièrement malades quand ils attrapent cette infection. Finalement, ce n'est pas du tout une population à risque. Ce retour à l'école est quelque chose qui se justifie pleinement. Plus ils sont jeunes, moins ils sont en danger."

L'intégralité de l'intervention du professeur Stéphane Moniotte en vidéo:    

Yves van Laethem est le porte-parole interfédéral Covid-19. Il se dit "favorable" à un retour des enfants à l'école maternelle. Il développe sur le plateau du RTL INFO 19 heures: "Il n'y a pas de signal qu'on court un danger. C'est vrai chez nous, c'est vrai dans d'autres pays. Les cas problématiques sont extrêmement rares et limités. On peut toujours empêcher certains enfants à risque de fréquenter le milieu scolaire. Le fait d'être dans une bulle familiale où des enfants vont à l'école n'empêche pas éventuellement que cette bulle puisse rencontrer une autre bulle de personnes plus âgées. Les grands parents par exemple."

A lire aussi

Coronavirus: "Il faut répondre rapidement aux demandes du personnel soignant", selon Sophie Wilmès Coronavirus: Rosanna a pu rendre visite à son frère atteint du virus et en soins intensifs "Aucun marqueur qui nous montre que ça déraperait": pour Yves Van Laethem, les premiers chiffres du déconfinement sont encourageants Déconfinement: les stages et camps d'été sont autorisés sous certaines conditions Reprise des écoles maternelles et primaires: voici pourquoi les pédiatres se disent pas "inquiets" Port du masque pour les malades et fermeture des écoles déconseillée: ce que recommandaient les experts en février

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?