Les commerçants constatent un relâchement des comportements dans les magasins: "Ils viennent juste pour se promener" (vidéo)

Les syndicats du secteur du commerce constatent un relâchement des comportements dans les magasins. De nombreux travailleurs signalent des clients qui respectent de moins en moins les mesures de distanciation.

Plusieurs fois par jour, Corinne Philippart doit rappeler les consignes aux clients distraits. Dans son magasin de chaussures, à Jambes, la désinfection des mains et le port du masque sont pourtant exigés.

"Je crois que pour les gens, le déconfinement veut dire qu'il n'y a plus de virus. Ils n'ont pas conscience que le virus est encore là et qu'on doit encore faire attention", a-t-elle indiqué à nos journalistes Christophe Clément et Aline Lejeune.

Le constat est identique dans une autre boutique où certains consommateurs entrent sans but précis. "On a vraiment l'impression qu'il y a un gros relâchement des clients, qu'ils viennent faire les magasins juste pour se promener", a affirmé Coleen Marchal, vendeuse dans un magasin de vêtements. "Ce n'est pas très respectueux. Surtout qu'il y en a qui ne veulent pas se désinfecter les mains avant d'entrer dans le magasin car ils disent que ce n'est pas agréable de se désinfecter les mains en faisant du shopping".

Les travailleurs de la grande distribution déplorent également un certain relâchement. Particulièrement à l’ouverture du magasin et aux heures de grande affluence. "J'ai l'impression, effectivement, que depuis la fin du confinement certains clients prennent un peu moins de précaution", a confié Anne Etiennot, caissière dans une grande surface. "Même si le nombre de clients par mètres carrés est respecté, il y a quand même certains rayons où des clients se retrouvent les uns sur les autres".

L'utilisation obligatoire d'un caddie devrait pourtant faciliter le respect des distances physiques. "L'idée du caddie, c'est de garder les distances entre les personnes. Mais beaucoup de clients laissent leur caddie en début de rayon, vont chercher le produit dont ils ont besoin et puis voilà. Mais ce n'est pas ça l'idée. L'idée, c'est vraiment de garder son caddie jusqu'au bout de ses courses pour pouvoir garder ses distances avec les autres clients", a expliqué Caroline Mullier, gérante d'une grande surface.

Des manquements dénoncés par les syndicats qui rappellent l’importance des gestes barrières, y compris dans les magasins.

RTLinfo avec Christophe Clément et Aline Lejeune

A lire aussi

Moins indemnisés qu'en Flandre, les cafetiers francophones intentent une action en justice contre les régions wallonne et bruxelloise Les visites à l'hôpital pourront reprendre le 2 juin: "Maman sera morte d'ici là", craint Nicolas Coronavirus en Belgique: l'immobilier repart sur les chapeaux de roue, mais cela ne va pas durer... Les élèves qui doivent passer le jury central toujours dans le flou: "On est privés de vacances puisque je suppose que ça va être juillet ou en août"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?