Brussels Airlines: Lufthansa et Berlin s'accordent sur un sauvetage à 9 milliards d'euros

Lufthansa, la maison-mère de Brussels Airlines, et le gouvernement allemand sont parvenus à un accord sur un plan de sauvetage de 9 milliards d'euros qui verra l'Etat devenir le premier actionnaire du groupe avec 20% du capital, ont confirmé lundi les deux parties.

Les mesures, qui doivent encore être approuvées par la Commission européenne et une assemblée générale extraordinaire des actionnaires, prévoient un crédit garanti par Berlin de 3 milliards d'euros, l'achat d'actions pour 300 millions d'euros dans le cadre d'une augmentation de capital et une injection de fonds de 4,7 milliards d'euros sans droit de vote, détaille Lufthansa dans un communiqué.

Ce qui pourrait faciliter les négociations entre le gouvernement belge et Lufthansa à propos de Brussels Airlines, qui a annoncé ce mois un plan de restructuration prévoyant la suppression d'un quart de son effectif d'environ 4.000 employés. 

A lire aussi

Pour sauver Brussels Airlines, les pilotes proposent de réduire leur salaire et temps de travail de 45% Brussels Airlines privilégie les "solutions structurelles" aux "mesures temporaires" Coronavirus: le quotidien à Brussels Airport, en pleine pandémie Brussels Airlines desservira un réseau de 59 destinations dans 33 pays d'ici la fin août

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?