Les chiffres de l'institut belge de santé le prouvent: nous respectons de moins en moins les consignes liées au coronavirus

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Vincent Jamoulle s'est promené dans les rues de Liège, où on a respecté "plus ou moins" les consignes depuis quelques semaines.

Lors de la seconde enquête de santé Covid-19, menée par l'institut belge de santé Sciensano, la proportion de personnes qui rapportent ne pas respecter les mesures de distanciation physique et les consignes de confinement a augmenté par rapport à la première enquête, indique jeudi Sciensano à l'occasion de la publication des résultats préliminaires de la seconde enquête, lancée le 16 avril.

Dans les rues de Liège (voir la vidéo ci-dessus), nous avons posé la question à plusieurs personnes et la réponse générale est "la règle est compliqué, on a pris de la marge". 

Sciensano lance sa troisième enquête de santé Covid-19 dès ce jeudi et demande la participation des Belges d'au moins 18 ans.

Deux fois plus de personnes qui ne suivent plus les règles

Entre la première et la deuxième enquête, Sciensano note une augmentation de la proportion de personnes qui disent ne pas respecter strictement les mesures de distanciation physique (de 10% à 12%) et les mesures de confinement (de 5% à 7%). Il n'y a pas eu de changement en ce qui concerne le pourcentage de personnes qui disent ne pas respecter les mesures d'hygiène (14% dans les deux enquêtes).

Ils se disent "prudents"

Parmi les personnes qui ont rapporté lors de la deuxième enquête ne pas respecter strictement les mesures, plus de la moitié (53%) ont évoqué comme raison qu'ils étaient prudents et que cela ne devrait donc pas poser de problème. Près du quart des personnes rapportent également ne pas respecter les mesures parce qu'elles ne font pas partie d'un groupe à risque. Cette distribution des raisons évoquées pour le non-respect des mesures est comparable à celle révélée lors de la première enquête, relève Sciensano.

Les jeunes et... les hommes

Les jeunes et les hommes sont significativement plus nombreux à ne pas respecter strictement les différentes mesures de sécurité.

Plus de 40.000 personnes ont participé aux enquêtes de santé Covid-19.

BELGA

A lire aussi

De nouveaux vols vont rapatrier des Belgos-Marocains dans quelques jours Les entreprises peuvent dépister leur personnel, mais pas les médecins: Emmanuel André "ne comprend pas" Bilan du jour: 31 nouveaux décès, toujours moins de personnes à l'hôpital Reprise des classes maternelles et des primaires: êtes-vous obligés de remettre votre enfant à l'école? Le coronavirus plonge nos communes dans le ROUGE: les mesures adoptées ne vont pas tout résoudre

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?