Des étudiants de la Haute Ecole Francisco Ferrer dénoncent leurs conditions d'examens

(Belga) Des étudiants de la filière économique inscrits auprès de la Haute Ecole Francisco Ferrer se rassembleront dimanche à 13h00 devant leur établissement, dans le centre de Bruxelles. Ils dénoncent "les conditions dans lesquelles se sont déroulés leurs examens" ainsi que "le comportement autoritaire des enseignants et de la direction".

Les étudiants affirment que pour plusieurs examens, les modalités ont été communiquées trop tard ou modifiées quelques jours avant. La durée de deux épreuves aurait également été réduite la veille de leur déroulement. L'enseignement à distance s'est par ailleurs mal déroulé, selon les protestataires. "Plusieurs profs n'ont pas donné cours ou ont mis en ligne des grosses quantités de matière beaucoup trop tard pour pouvoir bien se préparer. Certains ont été et sont restés injoignables, mais ont persisté à mettre en place des examens impossibles à réussir." Les étudiants dénoncent également des problèmes techniques lors des épreuves et un calendrier intenable. Ils soulignent que le les taux d'échecs ont atteint, en conséquence de ces éléments, jusquà 89%. Enfin, l'accès à leurs copies aurait été reporté voire annulé dans certains cas. Les plaignants en appellent à la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, et réclament notamment que la note administrative (10/20) soit imposée pour tous les étudiants en échec. (Belga)

Agence Belga

A lire aussi

Redoublement scolaire: certains parents dénoncent les décisions des conseils de classe

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?