La police de Bruxelles est intervenue pour un troisième rassemblement massif de personnes samedi

La police de Bruxelles est intervenue pour un troisième rassemblement massif de personnes samedi

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi après-midi pendant plusieurs heures sur la place du Jeu de Balle dans le quartier des Marolles à Bruxelles, a indiqué à Belga lundi Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

Dimanche, le bourgmestre d'Anderlecht, Fabrice Cumps, déclarait que le rassemblement de 500 personnes qui s'est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche sur le territoire de sa commune était composé de personnes qui avaient assisté à un carnaval dans les Marolles.

La police n'est pas intervenue

Ni la police ni le cabinet du bourgmestre de Bruxelles n'ont pu donner de précisions sur la nature et l'origine du rassemblement qui a eu lieu sur la place du Jeu de Balle samedi. Mais selon les informations communiquées par le bourgmestre d'Anderlecht, il s'agissait d'un carnaval. "Les personnes voulaient en tout cas former un cortège", a pu préciser lundi Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles. "Elles sont restées sur la place. La police n'est pas intervenue, mais vers 19h00 elle a toutefois constaté qu'il y avait plusieurs formes de non-respect des mesures de distanciation physique. Les personnes présentes ont donc été invitées à quitter les lieux".

La police et le cabinet du bourgmestre de Bruxelles ont confirmé que ce rassemblement n'était pas autorisé. Samedi soir, la police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles et celle de la zone Bruxelles-Midi ont dû intervenir, la première place Flagey à Ixelles et la seconde sur un terrain vague rue Dante à Anderlecht, pour des foules de plusieurs centaines de personnes qui se sont formées pour faire la fête, alors que les rassemblements sont toujours interdits en vertu des mesures gouvernementales destinées à ralentir l'épidémie de coronavirus.

A lire aussi

Anderlecht: une fête clandestine rassemble 500 personnes, la police est intervenue Des rassemblements de centaines de personnes à Ixelles et Anderlecht: Yves Van Laethem réagit De Crem appelle au civisme après les rassemblements nocturnes à Ixelles et Anderlecht Coronavirus - La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles sanctionnera tout rassemblement La police de Bruxelles-Ixelles prévient: "Plus aucun rassemblement ne sera toléré" À Anderlecht, des citoyens interpellent les élus sur les violences policières: ils suggèrent l'installation de caméras dans les commissariats

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?