À quoi ressemblerait un éventuel reconfinement en Belgique?

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le déconfinement a démarré il y a deux mois et la liberté retrouvée peu à peu ne semble pas avoir d'impact majeur sur les chiffres de la maladie. Seule une légère hausse des contaminations a été constatée selon les derniers chiffres communiqués et qui se basent sur la semaine du 17 au 23 juin.

Les experts le martèlent: si la situation l'impose, il faudra prendre des mesures. Mais lesquelles? Aucun plan de reconfinement n'a été rédigé. Même si cette option n’est pas encore à l’ordre du jour, il semble étonnant que rien ne soit encore prévu.

On doit être prêt à voir quelques cas dans des écoles et entreprises

"Ce qu'il faut maintenant, c'est d'être capable d'identifier très vite les cas qui vont se présenter, de faire ce suivi des contacts très rapidement et d'être prêt à tous les scénarios possibles", explique Emmanuel Bottieau, chef de l'unité des maladies tropicales à l'institut de médecine tropicale d'Anvers.

Le plan serait en cours de préparation avec une visée plus localisée que globale. Pas de confinement total comme on l’a connu donc, en tout cas, dans un premier temps.

"En septembre, on doit être prêt à voir quelques cas dans des écoles, peut-être dans des entreprises comme on l'a vu en Allemagne ou dans des maisons de repos. Il faut des plans très précis et ciblés sur chacun de ces scénarios possibles", précise le spécialiste. 

Un reconfinement à l'échelle locale

Les mesures seraient appliquées au cas par cas: à l’échelle locale si un foyer est détecté dans une collectivité, et à l'échelle nationale si les cas nombreux et répartis sur tout le territoire. L’idée serait d’établir les différents cas de figures avec leurs restrictions. Exactement comme le monde scolaire l’a fait : à chaque scénario sanitaire, son code couleur et ses spécificités.

"Si c'est vert, on continue comme ça se passe maintenant, jaune on aurait une première alerte, orange il faudra aller vers des décisions plus drastiques avec peut-être des fermetures de classes ou maison de repos. Le rouge est un niveau supérieur que l'on espère ne pas atteindre", nous éclaire Emmanuel Bottieau.

Selon des informations rapportées par Le Soir, le port du masque pourrait devenir obligatoire dans les commerces où le nombre de cas serait particulièrement élevés.

Reste donc à écrire ce plan de reconfinement. Aucune certitude pour l’instant quant à l’auteur de ce plan. Ce qui est sûr, c’est que les différents gouvernements semblent vouloir éviter à tout prix, un nouveau confinement, à grande échelle.

RTL INFO avec Halima Moane Sahli et Gaëtan Lillon

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?