Trois Anversoises, parties combattre en Syrie, vont être rapatriées ce mercredi en Belgique

Trois Anversoises, parties combattre en Syrie, vont être rapatriées ce mercredi en Belgique

Trois Anversoises, qui se sont rendues en Syrie avec des combattants étrangers pour le groupe terroriste Etat Islamique
seront rapatriées mercredi avec six de leurs enfants depuis la Turquie, rapportent lundi De Standaard, Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Il s'agit de deux femmes de 27 et 26 ans, qui auraient déjà dû être de retour en mars mais sont restées bloquées à cause de la crise sanitaire du coronavirus, ainsi qu'une troisième femme de 28 ans. Cette dernière fait partie de ces combattantes étrangères qui ont cherché à forcer la Belgique à organiser un rapatriement à coups d'astreintes. A leur arrivée, ces Anversoises seront directement acheminées à la prison. Les enfants seront examinés à l'hôpital et puis il sera évalué si leurs grands-parents peuvent les prendre en charge.

A lire aussi

Enfants belges en Syrie: "Ça fait plus de 3 ans qu'ils sont dans des situations indignes"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?