Coronavirus: jusqu'à 50 % d'activité en moins pour les dentistes

Depuis la pandémie de Covid-19, les dentistes ont observé une baisse une baisse d'activité de 25 à 50 % selon les cabinets, fait part Michel Devriese, porte-parole de l'association dentaire belge francophone, dans La Dernière Heure lundi.

Les dentistes ont été à l'arrêt quasi complet du 12 mars au 5 mai. Depuis, l'activité a repris, même si les règles sanitaires compliquent les consultations. "Le programme de travail a indéniablement été allégé. Certains disposent de deux salles de soins et utilisent l'une et l'autre en alternance. On observe généralement une baisse de 25 à 50 % selon les cabinets. On observe aussi que certains patients, notamment les plus âgés, n'osent pas revenir", indique M. Devriesse.

"Depuis le 25 mai, l'ensemble des soins sont à nouveau dispensés même si nous devons encore trier certains patients porteurs de la maladie et en contact avec un patient Covid-19. On établit alors une anamnèse téléphonique afin de juger du caractère urgent ou non de l'intervention", explique-t-il encore. "L'organisation a fondamentalement changé. Notamment pour éviter que les patients ne se retrouvent en contact dans les salles d'attente", poursuit le porte-parole de la profession.

Il note en outre que le matériel de protection commence à être disponible après avoir "traversé une période très dure, marquée par la pénurie".

A lire aussi

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: voici les chiffres Coronavirus en Belgique: 71% des infirmiers risquent un burn-out

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?