La foire du Midi aura bien lieu à Bruxelles cet été

La foire du Midi pourra avoir lieu à compter du 1er août, au lieu du 18 juillet, et jusqu'au 30 août prochain à Bruxelles, a annoncé mardi la Ville de Bruxelles en collaboration avec les syndicats forains.

La Ville déploiera un protocole de sécurité sanitaire renforcé similaire à celui mis en place sur les marchés. Des sens de circulation seront en conséquence instaurés ainsi qu'un dispositif de comptage à l'entrée et à la sortie. La désinfection des manèges sera également de rigueur après chaque utilisation et les forains auront l'obligation de porter un masque.

"Après ces longues semaines d'incertitude où nous nous sommes battus pour son maintien, c'est une réjouissante nouvelle pour la dynamique économique de notre Ville", a estimé Fabian Maingain, échevin des Affaires économiques. La publication mardi matin du dernier arrêté ministériel a en effet permis de faire entrer la foire dans la catégorie des marchés. La Ville et les forains se sont en conséquence réunis à 11h00. Ils ont marqué leur accord pour organiser la foire et ont convenu d'une marche à suivre stricte pour respecter les mesures sanitaires.

"Je compte sur la responsabilité de chacun et chacune pour suivre à la lettre les mesures qui s'imposeront pour que tout le monde puisse en profiter", a souligné le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close. "Les Bruxellois et tous les Belges pourront à nouveau profiter des attractions", se réjouit Patrick de Corte, représentant des forains. "Cela fait des mois que l'on attend de reprendre notre activité. Les politiques ont changé d'avis. Ils nous ont enfin mis comme les maraîchers et l'horeca, nous avons les mêmes consignes sanitaires. C'est un bon message pour les autres communes, qui n'auront plus d'excuses pour refuser les foires et kermesses. C'est un signal fort pour les Bourgmestres de Belgique", a-t-il poursuivi.

Selon Patrick De Corte, il n'y aura pas le même nombre de visiteurs, mais l'afflux espéré devrait être gérable pour les forains. "S'il y a 10 ou 20.000 personnes sur la foire, ce sera gérable. La foire fait 1,5 kilomètres de long", détaille-t-il en conclusion.

"Je ne vois pas où serait le problème"

L'organisation de la Foire du Midi est bien accueillie au centre de crise. Pour son porte-parole, Yves Van Laethem, l'ouverture est tout à fait justifiée. "C'est un croisement entre des grands marchés et un parc d'attraction comme Walibi", explique-t-il. "Quoi qu'il en soit, tout se passe en plein air et tant que les mesures de précaution par rapport aux instruments ou à la présence le long des stands sont respectées, avec une bonne régulation et du gel hydroalcoolique, je ne vois pas de raisons majeures de refuser l'organisation de la foire", a-t-il détaillé.

Mais cet événement attire des milliers de visiteurs. Est-ce donc risqué d'organiser un tel événement dans le contexte épidémique ? "Actuellement, je ne vois pas où serait le problème. Nous tolérons les autres types d'activités, avec une situation épidémiologique qui permet de ne pas être particulièrement inquiet, en ayant pris les précautions pour que cela ne dégénère pas sur le site", répond à ce sujet Yves Van Laethem.

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?