Port du masque obligatoire dans plusieurs lieux publics: les jeunes enfants dispensés, les personnes malades peuvent porter une autre protection

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le port du masque, déjà obligatoire dans les transports en commun, est imposé dès ce samedi dans les magasins, centres commerciaux, cinémas, salles de spectacle ou de conférence, auditoires, lieux de culte, musées, bibliothèques, casinos, agences bancaires ou encore dans les bâtiments de justice. La liste pourrait encore s'allonger en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

  • Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de ce masque

Pour ces jeunes personnes, le port du masque dans les différents lieux énoncés n'est pas obligatoire. S'ils ne portent pas de protection, leurs parents ne s'exposent donc pas à une sanction.

  •  Les personnes qui ne peuvent pas porter un masque pour des raisons médicales doivent porter une autre protection

Pour certaines personnes souffrant de maladies, le port du masque n'est pas supportable comme nous l'explique Jean-Luc Gala, chef des cliniques universitaires Saint-Luc. On parle notamment "des gens qui ont de la bronchite, qui font des pneumonies, qui ont une altération cardiovasculaire importante".

Problème: ces personnes figurent parmi les catégories à risque. Une protection pourrait donc leur être bénéfique. "C'est pour cela qu'on se trouve dans une situation un peu compliquée: celle de recommander le port du masque à quelqu'un qui de manière spontanée, va peut être éprouver quelques difficultés à l'accepter", souligne Jean-Luc Gala. 

A défaut de masque, elles peuvent alors porter un foulard, un écharpe ou toute autre protection "Lorsque le port d'un masque ou de toute autre alternative en tissu n'est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé", précise l'arrêté. 

"On est bien d'accord que ce n'est pas l'idéal absolu, mais on dit toujours et c'est tout à fait vrai, 'mieux vaut une mauvaise filtration que pas de filtration du tout' ", conclut le chef des cliniques universitaires Saint-Luc.

RTL INFO avec Vincent Legraive

A lire aussi

"Ici, ils le portent d'eux-mêmes": les clients respectent-ils bien l'obligation du port du masque dans les commerces? Coronavirus - Les nouvelles contaminations concernent surtout les moins de 40 ans: voici pourquoi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?