Susana a sauvé des dizaines de chiens des abattoirs en Indonésie: ils ont été vendus ou abandonnés pendant l'épidémie de coronavirus

Le médecin indonésien Susana Somali et son équipe ont sauvé des dizaines de chiens qui allaient mourir dans des abattoirs. Ces animaux ont été vendus ou abandonnés pendant la pandémie de coronavirus.

Ce lieu de Jakarta abrite environ 1 400 chiens. Au fil du temps, il est devenu un refuge pour les animaux à risque, car les propriétaires à court d'argent les vendent dans le cadre du commerce de viande canine. Sur la base d'indices, Susana Somali et son équipe parcourent les rues à la recherche de chiens errants et de boucheries où de plus en plus d'animaux condamnés passent leurs derniers jours à hurler dans des cages exiguës.

Le médecin - qui jongle avec un travail de jour qui consiste à tester des échantillons de COVID-19 dans un hôpital local - a ouvert ce refuge dans un quartier chic il y a plus de dix ans.

La vraie bataille n'est pas de les sauver des bouchers

À l'époque, elle sauvait chaque semaine un ou deux chiens avant qu'ils ne finissent chez le boucher. Mais ce nombre est monté en flèche, jusqu'à 20 ces derniers mois, lorsque des chiens errants sont capturés pour leur viande.

Cette mère de deux enfants, âgée de 55 ans, négocie avec des bouchers, les payant parfois en liquide ou leur fournissant d'autres viandes pour obtenir la libération des animaux. "La vraie bataille n'est pas de les sauver des bouchers, bien que cela soit toujours effrayant. Le défi est de prendre soin de ces chiens pendant la pandémie", a déclaré la quinquagénaire.

Susana Somali et une trentaine d'employés du refuge pour animaux de Pejaten se battent pour soigner un grand nombre d'animaux alors que les dons chutent en plein milieu de l'épidémie de COVID-19.

L'argent est crucial pour aider à couvrir plus de 29.000 dollars de dépenses mensuelles, y compris les salaires des employés et le coût quotidien d'une demi-tonne de viande pour les animaux.

Une myriade de races, dont des huskies, des pitbulls et des bergers allemands, vivent dans cet abri de 5 000 mètres carrés.

Un million de chiens seraient tués chaque année en Indonésie

Elle a commencé à affronter les bouchers après avoir vu une vidéo d'une chienne enceinte sur le point d'être abattue. "Quelqu'un a posté des images de cette chienne en pleurs sur les médias sociaux et j'ai vu les larmes dans ses yeux", a-t-elle déclaré.

Ils ont sauvé des douzaines de chiots destinés à un restaurant coréen local ce mois-ci, mais ils n'arrivent pas toujours à temps. "J'ai essayé d'atteindre la zone mais on m'a dit que le chien avait déjà été tué. C'était une minute trop tard", a-t-elle dit.

Les groupes de protection des animaux estiment que jusqu'à un million de chiens sont tués chaque année en Indonésie, avec plus de 100 restaurants à Jakarta qui servent leur viande, selon les chiffres du gouvernement.

Les animaux courent un risque très élevé

Le chien est souvent une spécialité culinaire pour certaines personnes. "Les chiens ont été créés par Dieu, tout comme les humains", a confié Susana.

Le sort des chiens indonésiens ne se limite pas à la capitale des mégalopoles. L'organisation de protection des animaux Four Paws a averti que des milliers de chiens errants à Bali risquaient de mourir de faim ou d'être enlevés par les marchands de viande canine, alors qu'une crise du tourisme frappe l'île de vacances.

C'est également un problème croissant dans d'autres régions d'Asie du Sud-Est, car les commerçants s'attaquent aux propriétaires qui traversent une période économique difficile, a déclaré Katherine Polak, vétérinaire de Four Paws.

"Les animaux courent un risque très élevé", dit-elle. "Certaines personnes à faible revenu pourraient être tentées de vendre leurs animaux de compagnie. Depuis des années, les militants demandent au gouvernement de mettre un terme au marché indonésien de la viande de chien".

RTL INFO avec AFP

A lire aussi

Indignation au Bangladesh: un bébé mort a été déterré et jeté au bord d'une route

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?