Restructuration chez GSK: des licenciements forcés sont prévus

Restructuration chez GSK: des licenciements forcés sont prévus

Après plusieurs semaines de pause dans les négociations, les syndicats et la direction de GSK se sont réunis mercredi.

La question des départs volontaires a occupé ce conseil d'entreprise extraordinaire. Des licenciements secs de cadres sont prévus, rapporte nos confrères de La Libre. Trop peu d'employés ont accepté la procédure de départ volontaire convenue au début de la crise. 

Un nouveau conseil extraordinaire est prévu la semaine prochaine.

La direction de GSK a annoncé l'hiver dernier la mise en place d'un plan de transformation prévu sur deux ans, qui concerne "un maximum" de 720 employés chez GSK Vaccines en Belgique, majoritairement des cadres. En outre, 215 contrats temporaires ne sont pas être renouvelés. L'entreprise compte un effectif de quelque 9.500 personnes sur le territoire belge. 

RTL INFO

A lire aussi

Les syndicats de GSK au gouvernement wallon : "Nous craignons que cela ne soit qu’une première vague de licenciements..." De quoi absorber le choc GSK? Le secteur biopharmaceutique pourrait engager quelque 2400 postes dans les trois ans Restructuration chez GSK: le PTB demande la démission de Pascal Lizin de la présidence du bras financier de l'État Malgré la restructuration chez GSK, la Wallonie ne lâchera pas le secteur pharmaceutique L'année 2020 s'annonce exceptionnelle pour le vin belge: voici pourquoi Michel a transformé sa fabrique pour produire du gel hydroalcoolique en pleine crise: c'est devenu une véritable filière

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?