Une jeune fille dénonce une agression homophobe sur Facebook: la police bruxelloise va la contacter

Une jeune fille dénonce une agression homophobe sur Facebook: la police bruxelloise va la contacter

La police de Bruxelles-Ixelles va proactivement prendre contact lundi avec une jeune fille qui a déclaré samedi une agression homophobe sur Facebook, pour lui proposer de porter plainte afin d'ouvrir une enquête, a indiqué dimanche soir le porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Ixelles Olivier Slosse.

La jeune fille prénommée Lou, âgée de 22 ans, a expliqué sur sa page Facebook avoir été agressée dans la nuit de jeudi à vendredi vers 01h30 du matin. Après une embrassade avec une amie à hauteur de la porte de Namur à Ixelles, elle est partie de son côté en direction de l'hôtel des Monnaies. Les jeunes filles étaient toutes les deux à vélo. "Je sens une présence d'une voiture noire habitée par deux voyageurs", écrit la jeune fille sur Facebook. "Au niveau de Louise, la voiture roule à ma hauteur, les vitres se baissent. Je ne comprends pas tout ce qu'ils disent mais en sort un 'sale lesbienne'".

Lou explique leur avoir répondu: "Bande d'homophobes de merde! Foutez-moi la paix". C'est alors que deux occupants de la voiture l'auraient rouée de coups de pieds au visage et au niveau de l'épaule et de la hanche, alors qu'elle était au sol. Elle explique que c'est l'intervention d'une cycliste qui lui a permis de reprendre son vélo et de s'enfuir.

Lou déclare être en incapacité de travail pour une semaine. Elle a posté des photos de son visage tuméfié et de son bras droit en écharpe. Elle dit souffrir d'une petite commotion cérébrale. La jeune fille confie avoir gardé de cette expérience une phobie de Bruxelles la nuit, contre laquelle elle entend lutter: "Je suis une femme pansexuelle, qui m'assume depuis maintenant 8 ans", témoigne-t-elle. "Visiblement encore en 2020 je devrais me taire! (...) Je continuerai de sortir en jupe, de faire du vélo la nuit, de parler trop fort, de boire à des heures 'dangereuses', d'embrasser des filles et d'être fière", conclut-elle sur Facebook.

Belga

A lire aussi

Validée, la prime vélo en Wallonie arrivera très vite: qui peut en bénéficier? Des pompiers de Bruxelles visés par des coktails molotov dans le quartier des Marolles Manifestation contre les mesures Covid à Bruxelles: une arrestation judiciaire pour un policier blessé "Des milliers de gens sont plongés dans des difficultés sans nom": 1.200 personnes manifestent pour le secteur événementiel à Bruxelles (photos) L'heure de pointe a complètement disparu à Bruxelles: comment expliquer cela?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?