Audrey et Christophe, cyclistes et adeptes des réseaux à points-nœuds: "Il y a de très belles balades à effectuer"

Audrey et Christophe, cyclistes et adeptes des réseaux à points-nœuds: "Il y a de très belles balades à effectuer"

1500 km ont été balisés par des "points nœuds" en province de Liège. D’ici la fin de l’année prochaine, on devrait atteindre les 2500 km. Les "points nœuds" sont des balises sous forme de plaques que l’on retrouve aussi dans des applications, pour aider les amateurs de vélo tourisme à établir des tracés à leur guise dans une région bien particulière. En Belgique, le système avait d’abord été lancé en Flandre. 

Audrey et Christophe, un couple de Liégeois, sont des adeptes de cette pratique. Ils arpentent les Ravels et petits chemins grâce à ces points-nœuds: "Les point-nœuds permettent d’éviter les routes où il y a beaucoup de circulation, c’est le tout premier avantage du réseau", explique Audrey. "Et c’est très simple d’utilisation, tu vas sur le site Liège tourisme, tu cliques sur les différents points-nœuds qui t’intéressent, tu fais ton petit parcours et il n’y a plus qu’à suivre. Facile et ludique".

Cette pratique permet de découvrir aussi des endroits touristiques qui valent quelques coups de pédales. A l’image de ce qui vient d’être réalisé en Hesbaye, chaînon manquant entre, d’une part, Maastricht et la Basse-Meuse, et d’autre part le Limbourg belge. "Notamment dans la vallée de la Burdinale-Mehaigne, il y a de très belles balades à effectuer", témoigne Christophe. "Il y a moyen de confectionner un beau parcours, qui passe par le Château des Waleffes, les sources du Geer, avec un superbe petit chemin entre Hannut et Waremme. Et puis, pour ceux qui veulent, c’est possible de rejoindre le Limbourg, qui est vraiment le paradis belge du vélo, le "fiets paradijs". Avec des sites touristiques sympas tels que Bokrijk, ou des aménagements étonnants comme un escalier en acier corten servant de point de vue, à Tielt, ou une chapelle en suspension à Borgloon". 

Il est vrai qu’Audrey et Christophe visitent aussi d’autres régions et autres pays de la même manière. Et même si le travail effectué en province de Liège est remarquable, il reste des points à améliorer: "A 99%, c’est réussi", assure Audrey. "Mais on a quand même rencontré des petits soucis du côté de Sprimont-Aywaille, où il manquait des plaques alors que les points étaient cartographiés. On l’a d’ailleurs signalé". 

En province de Liège, plusieurs régions vont encore faire l’objet d’aménagements de ce type d’ici fin 2021, ce sera le cas dans le Condroz, au niveau du Ravel 126, dans la région spadoise, sur le nouveau Ravel 44, ou encore dans le Réseau des vergers, entre Blegny et Herve, et au niveau du Vélotour dans la région de St Vith. 

Lionel Solheid

A lire aussi

Un brasseur verviétois crée sa bière "Black is beautiful", dans l'élan du mouvement anti-raciste lancé aux États-Unis 4.000€ et du matériel volés dans un magasin à Donceel: les caméras de surveillance trahissent un ancien employé Le cycliste des Fagnes gardé la nuit en cellule: "Des moyens qui peuvent paraître tout à fait disproportionnés"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?