Quarante personnes dans un kot: la fête bat son plein à Louvain-la-Neuve en dépit des règles sanitaires

Quarante personnes dans un kot: la fête bat son plein à Louvain-la-Neuve en dépit des règles sanitaires

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Après la fermeture des bars et cafés en région bruxelloise pour un mois, les mesures vont-elles également être renforcées dans l'enseignement supérieur ? Le ministre-président Rudy Vervoort rencontre ce vendredi par vidéoconférence les responsables des universités et hautes écoles de la capitale. L'objectif est d'analyser l'épidémie dans ces établissements. Sur les campus, le virus semble circuler compte tenu du nombre d'étudiants contaminés et des mises en quarantaine. 

Les kots et nombreuses fêtes organisées ne risquent pas d'améliorer la tendance. Notre journaliste Gautier Falque s'est rendu sur le campus de Louvain-la-Neuve, où la fête bat son plein par endroit. Dans certaines sphères d'animation comme les cercles transformés en bar, impossible de rentrer. Un gardien s'assure que le nombre de personnes à l'intérieur ne dépassent pas la capacité maximale.

"On trouve toujours une alternative"

De nombreuses fêtes se sont donc déplacées dans les kots. Après 1 heure du matin, une énorme fête se déroule dans un kot donnant sur la rue avec une quarantaine de personnes à l'intérieur. D'autres étudiants rencontrés un peu plus loin ne s'interdisent pas non plus de faire la fête. "On entend des teufs dans les kots tout le temps. Quand tu arrives à Louvain-la-Neuve et que tu dis 'je ne peux pas guindailler', tu trouves une alternative et on n'en a rien à foutre des règles", admet une étudiante. 

Un autre étudiant se demande : "Est-ce qu'on peut blâmer les gens de continuer à faire la fête à Louvain-la-Neuve ?" "On ne vient pas à l'université que pour apprendre, il y a quand même un côté fête derrière", estime-t-il. Des soirées dans des kots où on crie, on chante, on danse souvent sans masque, ce qui favorise la circulation du virus.

Gautier Falque

A lire aussi

Les recteurs des universités francophones demandent une intervention urgente des autorités Bruxelles a fait une "dernière fête" avant la fermeture des bars: "On transmet le virus une bonne fois pour toutes, ça n'a pas beaucoup de sens" Pourquoi ne pas fermer les bars bruxellois SEULEMENT dans certains quartiers? Voici la réponse de Rudi Vervoort Mickael, le gérant d'établissements Horeca à Mons, craint l'afflux de clients après la fermeture des bars (vidéo) Genappe propose deux véhicules électriques partagés à ses habitants: voici comment ça marche et à quel prix Ottignies-Louvain-la-Neuve: trois malfrats avec des masques buccaux braquent une pharmacie Coronavirus - Les jeunes responsables de l'augmentation des cas? "Nous ne sommes pas des fauteurs de troubles" Wavre: des étançons jugés trop laids et dangereux au bord de la Dyle

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?