Arnaque "electro-tech-market.com": "Après le paiement, plus aucune communication", prévient Isabelle de Gosselies

Plus d'infos sur Arnaque

Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises: il faut toujours être prudent lorsqu'on achète sur internet, et d'autant plus si vous n'avez jamais entendu parler du site d'e-commerce utilisé. En 2018, près de 700.000 fausses boutiques en ligne étaient recensées… Des escrocs encaissent l'argent, souvent à l'étranger, et puis après quelques semaines ou mois ferment le site web qui a servi d'appât. Difficile voire impossible de récupérer l'argent.

C'est pourtant ce qui est arrivé à Isabelle, de Gosselies, qui a contacté récemment la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous. Elle tient à dénoncer "un site internet français frauduleux, arnaqueur": www.electro-tech-market.com. Il est toujours actif à l'heure d'écrire cet article. 

Un virement bancaire, et puis le silence radio

Isabelle a passé commande le 15 août sur ce site. "Nous avons commandé deux vélos électriques, les Revoe Fat 26", à raison de 375€ pièce, donc pour un montant total de 750€", nous a-t-elle expliqué.

"Les paiements n'étaient pas possibles via la carte de crédit, donc ils proposaient un virement vers un compte en banque en Belgique. Ça paraissait réglo, mais ce n'est pas le cas", précise notre témoin :

Arnaque  

Depuis "que le paiement a été effectué", elle attend. "Il est impossible d'entrer en contact avec eux, ni par email, ni par téléphone", nous dit-elle, se rendant bien compte qu'il s'agit sans doute d'une arnaque.

Des signes qui ne trompent pas

Comment ne pas se faire avoir comme Isabelle ? La première chose à faire, c'est de ne faire confiance qu'à des sites d'e-commerce sérieux. Pour les reconnaître, il y a différents éléments à prendre en compte.

D'abord: à quoi ressemble-t-il, que vend-il ? Le site electro-tech-market ne ressemble pas à grand-chose. Son nom, son look, son logo, les produits mis en avant (des smartphones et du matériel de 2018) n'inspirent rien de bon. De plus, les promotions sont très importantes, sur tous les produits, et c'est rarement bon signe. Exemple: le vélo acheté par Isabelle coûte environ 700€ sur internet, or l'annonce du site frauduleux le vendait à 375€.

Ensuite: est-il transparent ? Quand on ne connait pas un site, il faut toujours aller voir en bas, la section "A propos nous", où on doit trouver des informations sur la société qui exploite le site, ses coordonnées. Ici, on ne voit pas le nom d'une entreprise, juste une adresse et un numéro de téléphone, tous les deux bidons, nous avons vérifié. Il y a également un discours très ambitieux sur "une société qui emploie 500 personnes, a un stock de 90.000 m2 et livre 1.000 colis par jour": ça n'est pas du tout crédible, une telle entreprise serait bien plus connue…

Enfin: le paiement. Privilégiez toujours des sites avec des moyens de paiement 'normaux' (Bancontact, PayPal, carte de crédit). Avoir de telles plateformes de paiement a un coût et signifie que le site existe vraiment. Il y a moins de chance de se faire avoir, et plus de possibilités de se faire rembourser, même si ça n'est pas une garantie ultime. En revanche, ce qui est très louche, c'est l'unique moyen de paiement proposé par electro-tech-market: un virement bancaire. Dans l'email que nous a fait parvenir Isabelle, on constate qu'il s'agit effectivement d'un compte belge, mais auprès d'une banque uniquement en ligne, Monese. Ce genre de banque permet d'ouvrir gratuitement un compte, il suffit d'un numéro de téléphone et de photos d'une carte d'identité recto-verso (photos qui peuvent être usurpées). Il existe également des 'mules financières', comme l'explique bien Febelfin, la Fédération belge du secteur financier.

COVID BELGIQUE: où en est l'épidémie ce lundi 19 octobre?

RTL INFO

A lire aussi

Nouvelle vague d'arnaques bancaires via des SMS: non, votre compte n'est pas "en QUARANTAINE" "Arnaque SUPER BIEN FICELÉE sur Facebook": Julie pensait aider une amie, elle se fait avoir "comme une imbécile" Le compte en banque de Catherine vidé de 950 euros par un escroc en ligne: "Vous perdez tout contrôle, même celui de réfléchir" Patricia arnaquée via un faux concours Lidl sur Facebook: "38€, pour moi, c'est énorme" Driss ne s'est pas fait avoir: vous non plus, ne répondez jamais à ces FAUX SMS Cardstop Une nouvelle arnaque se répand: voici la façon dont certains cybercriminels s'attaquent à l'argent des seniors Anne dénonce une arnaque téléphonique: "Il dit qu'il travaille pour l'ONSS et annonce une prime" Claudia vit un enfer à cause du trafic de camions près de chez elle à Floreffe: "On attend un accident avec un mort pour faire bouger les choses"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?