Impôt "sur les épaules les plus larges": voici combien il pourrait rapporter selon le ministre

Impôt "sur les épaules les plus larges": voici combien il pourrait rapporter selon le ministre

La contribution financière que le nouveau gouvernement fédéral entend demander aux individus ayant les plus grandes capacités participatives doit rapporter chaque année 250 à 300 millions d'euros, a indiqué samedi le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) dans le programme "Het Gesprek" sur le site du parlement flamand vlaamsparlement.tv.

L'annonce de cet impôt sur la fortune a déjà fait couler beaucoup d'encre depuis sa publication dans l'accord de gouvernement. La mesure vise "une contribution équitable" de la part des individus qui ont "les épaules les plus larges", "dans le respect de l'entrepreneuriat".

Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem est chargé d'élaborer une proposition d'impôt. Le chrétien-démocrate flamand reste pour le moment discret sur la formule précise mais, selon lui, celle-ci devrait être présentée pour le premier contrôle budgétaire de 2021 (vers mars-avril). La proposition doit être assez "sûre juridiquement" pour survivre à d'éventuels recours devant la Cour constitutionnelle, qui ont entraîné par le fond des initiatives comparables dans le passé.

Chaque année, cette taxe devrait rapporter grosso modo "250 à 300 millions d'euros", a estimé M. Van Peteghem.

A titre de comparaison, en 2018, le Fédéral avait perçu 66,4 milliards d'euros en impôts sur les revenus, 36,2 millions d'euros en précompte immobilier, ou encore 37,16 milliards d'euros en TVA.

Belga, RTL INFO

A lire aussi

Coronavirus: les transports en commun (SNCB, TEC et STIB) maintiennent leur offre maximale Coronavirus en Belgique: comment seront répartis les 500 millions d'euros d'aides pour l'Horeca? La fermeture de l'horeca a divisé les ministres: "Personnellement, je n'étais pas convaincu" Coronavirus: les hôpitaux saturés en province de Liège "d’ici 48 à 72 heures" Coronavirus: un médecin généraliste qui ne portait pas toujours son masque est devenu "un foyer de contamination" en Flandre

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?