Les sapins sont-ils victimes de la crise du coronavirus?

La haute saison du sapin de Noël commence, mais la sécheresse et la crise sanitaire auront un impact sur les récoltes cette année.

Cette saison sera particulière à plus d'un titre pour les pépiniéristes. Dans les prochaines semaines, 3 ou 4 millions de sapins belges seront coupés et acheminés pour être vendus. Avec ses épines résistantes et épaisses, le Nordmann domine toujours le classement. Mais cette année, les gels tardifs et la sécheresse causeront sans doute une perte de 15%. La crise du Coronavirus laissera aussi un impact...

"Trouver la main d’œuvre saisonnière est nettement plus compliqué, trouver les disponibilités des produits prend beaucoup plus de temps que d’habitude", déplore Didier Ernould, gestionnaire de l’UAP, l’union ardennaise des pépiniéristes.

Les producteurs se posent aussi des questions sur la commercialisation des sapins alors que l'on se dirige vers une annulation des marchés de Noël. Le secteur reste toutefois confiant, car les principales commandes sont maintenues et le Belge semble toujours autant attaché aux traditions de Noël.

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce mardi 27 octobre ?

Olivia François et Jean-François Six

A lire aussi

Coronavirus en Belgique: le couvre-feu respecte-t-il la Constitution? Le Conseil d'Etat se penche en urgence sur la question

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?