Caricature d’Erdogan en slip dans Charlie Hebdo: action en justice contre les dirigeants de l'hebdomadaire en Turquie (photo)

Caricature d’Erdogan en slip dans Charlie Hebdo: action en justice contre les dirigeants de l'hebdomadaire en Turquie (photo)

La Turquie a annoncé mercredi qu'elle allait prendre des mesures "judiciaires et diplomatiques" après la publication par l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo d'une caricature du président Recep Tayyip Erdogan.

La caricature, diffusée en ligne mardi soir, montre M. Erdogan, en T-shirt et sous-vêtements, en train de boire une bière et de soulever la jupe d'une femme portant le voile, dévoilant ainsi ses fesses nues, en s'écriant: "Ouuuh! Le prophète!" 

La Turquie a vivement réagi mardi à cette caricature qui est parue en Une ce mercredi dans Charlie Hebdo, accusant l'hebdomadaire satirique français de "racisme culturel". "Nous condamnons cet effort tout à fait méprisable de la part de cette publication pour répandre son racisme culturel et sa haine", a déclaré le principal conseiller pour la presse du président turc, Fahrettin Altun, sur Twitter. Il a présenté cette publication comme le résultat du "programme anti-musulman du président français Macron".

"Les actions judiciaires et diplomatiques nécessaires seront entreprises contre ladite caricature", a déclaré la direction de la communication de la présidence turque dans un communiqué en français. Peu après cette déclaration, le parquet d'Ankara a annoncé l'ouverture d'une enquête contre les dirigeants de Charlie Hebdo.

La présidence turque a condamné mercredi avec "la plus grande fermeté" cette "caricature abjecte" qui reflète, selon elle, une "hostilité contre les Turcs et l'islam".

Ces nouvelles tensions interviennent dans un contexte de crise diplomatique entre la Turquie et la France, deux pays membres de l'Otan aux relations mouvementées. Lundi, M. Erdogan a ainsi appelé ses concitoyens à boycotter les produits français, quelques jours après le rappel par Paris de son ambassadeur à Ankara après que le chef d'Etat turc eut mis en cause la "santé mentale" de son homologue français.

La Turquie reproche au président français Emmanuel Macron d'avoir exprimé son soutien à la liberté de caricaturer le prophète Mahomet, lors d'un hommage à un enseignant français tué par décapitation pour avoir montré des caricatures de lui en classe. Charlie Hebdo avait initialement publié des caricatures du prophète Mahomet en 2006 - comme d'autres journaux européens - pour défendre la liberté de la presse après que leur publication par un quotidien danois avait provoqué la colère de nombreux musulmans. L'hebdomadaire a été victime en 2015 d'un attentat djihadiste qui a fait 12 morts, dont des journalistes et caricaturistes du journal.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

RTL INFO avec Belga

A lire aussi

C1: Basaksehir, "le club d'Erdogan" qui rêve d'infliger un revers à Paris Erdogan appelle au boycott des produits français, soutiens en Europe pour Macron Appel d'Erdogan à boycotter les produits français: les Turcs divisés "Charlie Hebdo" caricature Recep Tayyip Erdogan en slip sur sa dernière Une Erdogan se fâche aussi avec la Russie après des frappes aériennes en Syrie qui ont tué des rebelles pro-Turquie

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?