Vacances et coronavirus: que faire si votre bon à valoir (voucher) arrive à échéance?

Plus d'infos sur RTL INFO répond à vos questions

La situation diffère selon que vous avez reçu ce bon entre le 16 mars et le 16 juin 2020, lors de la première vague de coronavirus en Belgique, ou en dehors de cette période.

Les tours-opérateurs et agences de voyage ont été contraints d'annuler des milliers de réservations de vacances lors de la première vague de l'épidémie de coronavirus en Belgique. Les clients ont alors normalement reçu un bon d'échange ou bon à valoir ou encore "voucher" en anglais. Ce bon, d'une valeur équivalente à celle de la réservation supprimée, permet de réserver de nouvelles vacances. Il  a toutefois une durée de validité limitée. Or, on est désormais dans une deuxième vague de coronavirus et il n'est guère envisageable d'utiliser ce bon actuellement. De nombreuses personnes se demandent donc quoi faire.

Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test Achats, l'association de défense des consommateurs, a apporté des éléments de réponse ce mardi midi sur le plateau du RTL INFO Bienvenue. Ses explications ne concernent pas le bon à valoir donné pour un simple vol en avion annulé car "pour le bon à valoir d'une compagnie aérienne, vous pouvez le refuser et demander un remboursement quand vous voulez", précise Jean-Philippe Ducart.

Bons à valoir donnés par une agence de voyage ou un tour-opérateur entre le 16 mars et le 16 juin

- Valables 1 an. Au bout de cette période de validité, vous pouvez toujours demander le remboursement et l'opérateur a 6 mois pour vous rembourser.

- Couverts par le système de garantie. Si l'agence de voyage ou le tour-opérateur fait faillite, vous êtes couvert et serez remboursé.

Bons à valoir reçus après le 16 juin (ou avant le 16 mars)

Il faut faire attention parce qu'ils pourraient ne pas être couverts par le système de garantie en cas de faillite. Or, actuellement, le secteur est fragile et il y a des risques de faillites.

Pour se prémunir d'une absence de remboursement du bon à valoir, il est préférable de l'utiliser avant la date d'échéance pour une réservation car le remboursement de la réservation sera, lui, couvert par le système de garantie.

A lire aussi

Coronavirus en Belgique: jusqu'à quand faut-il maintenir les mesures actuelles? La réponse de l’épidémiologiste Simon Dellicour Traitement des malades du coronavirus: l'infectiologue Charlotte Martin explique ce qui a changé Stéphane, employé dans un supermarché franchisé, ne comprend pas pourquoi il n'a pas droit à la prime corona

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?