Plus de 13.000 sanctions Covid à Bruxelles: voici ce que la police verbalise en priorité

Plus de 13.000 sanctions Covid à Bruxelles: voici ce que la police verbalise en priorité

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

La police de Bruxelles-Ixelles a dressé 9.891 procès-verbaux Covid depuis mars sur le seul territoire de la ville de Bruxelles, auxquels s'ajoutent 3.346 SAC (Sanctions administratives communales) de mars jusqu'au 30 juin, a indiqué le bourgmestre Philippe Close lundi soir lors du conseil communal.

Sur les 3.346 SAC, il a été décidé de ne pas donner d'amende dans 462 dossiers (24% des cas) et 218 affaires ont été classées sans suite. Sur les 2.391 amendes distribuées (76% des cas), 1.000 sont déjà payées ou en cours de l'être via un plan de paiement. Il reste 275 dossiers qui sont encore à l'étude. En surplus des patrouilles de police dévolues aux appels 101, la zone de police déploie en moyenne 15 à 20 patrouilles Covid de jour comme de nuit. Elles verbalisent avant tout le non-port du masque, les rassemblements à plus de 4 personnes, le non-respect du couvre-feu et les "lockdown parties". Des barrages ponctuels sont également mis en place. De plus, la zone de police locale bénéfice de 2 à 3 patrouilles de la police fédérale en renfort entre 15h00 et 23h00, et ce 2 à 3 fois par semaine.

"Faire respecter les mesures Covid n'est pas évident", estime Philippe Close. Concernant les images d'un contrôle Covid diffusées sur le net, il a jouté que "rien ne justifie les attitudes que nous avons vues sur ces vidéos de tenter de frapper des policiers, de les injurier..."

Les bourgmestres de Bruxelles et d'Ixelles ont exprimé leur soutien lundi matin, lors du collège de police, à la police locale de Bruxelles-Ixelles, qui s'est portée partie civile contre les auteurs de violences contre des policiers. Par ailleurs, la zone totalise environ 200 personnes testées positives au Covid depuis le début de la pandémie, dont 8 ont été hospitalisées, à savoir 5 lors de la première vague et 3 lors de la seconde. Ces 3 derniers n'ont pas encore repris le travail, mais ont pu sortir de l'hôpital. Actuellement, environ 40 personnes testées positives sont encore absentes et environ 40 membres sont placés en quarantaine. Les absences n'ont pas jusqu'à maintenant empêché la zone de police de remplir ses missions.

COVID 19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 16 novembre ?

Agence belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?