Opération de police en province de Luxembourg: voici les résultats

Des contrôles de police ont été organisés ce samedi soir et durant la nuit jusque dimanche dans toute la province de Luxembourg, à l'occasion d'une vaste opération de police intégrée. L'objectif était triple: assurer la visibilité de la police, veiller au respect des mesures contre le coronavirus et du couvre-feu et travailler sur les phénomènes de criminalité classique. Une centaine de policiers ont été déployés. L'intervention a mobilisé des effectifs de la police fédérale, de la police de la route, des zones de police locales, des maîtres chiens, des personnes spécialisées dans les faux, ainsi que plusieurs hélicoptères en appui aérien.

Des dizaines de participants à une fête interceptés

Résultat de l'opération: 48 personnes ont été verbalisées pour non-respect des mesures sanitaires, dont 43 pour avoir participé à une fête privée réunissant une septantaine de personnes dans un gîte d'Offagne, précise la police fédérale et le parquet dimanche matin.

Certains contrôles covid ont cependant pris une toute autre tournure. Avec à l'intervention de chiens pisteurs, plusieurs conducteurs transportant des stupéfiants ont été repérés par la police. Notre équipe de journaliste a assisté à une fouille. "Nous avons la chance d'avoir avec nous le maître chien stupéfiants qui, comme vous pouvez le voir, a remarqué dans le véhicule plusieurs effriteuses. Et lors de la fouille de la demoiselle par une collègue féminine, un peu de marijuana que nous pèserons à notre retour à l'unité", nous a expliqué Bastien Kurz, inspecteur de police.

En matière judiciaire, 10 personnes ont été verbalisées, dont trois arrêtées pour trafic de stupéfiants. Le véhicule à bord duquel se trouvaient les trois individus a tenté de semer les forces de l'ordre sur la E411 avant d'être intercepté en France grâce à la collaboration de la police française, précise le parquet du Luxembourg.

La FIPA (Full Integrated Police Action, Action de la police intégrée) a également mené au contrôle de 148 personnes et 375 véhicules, et à la rédaction de 35 PV en matière de roulage avec 10 retraits de permis.

Malgré le contexte de crise sanitaire, les phénomènes de criminalité classique ne s'arrêtent pas

"Ces résultats nous confortent dans le constat que, malgré le contexte de crise sanitaire, les phénomènes de criminalité classique ne s'arrêtent pas, et qu'il convient de poursuivre nos efforts en matière de prévention et de dissuasion", souligne Christophe Brück, commissaire divisionnaire à la police fédérale. "Une nouvelle action FIPA sera menée prochainement", a-t-il ajouté.

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce samedi 21 novembre?

Belga

A lire aussi

"Là je sens sa main sur mon arme...": policière, Fad révèle la violente agression dont elle a été victime à Saint-Josse et son sentiment d'impunité

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?