Des étudiants s'inquiètent des examens organisés en présentiel: "On se retrouve à plus de 300 à l'intérieur"

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Toutes les universités et hautes écoles de l'enseignement néerlandophone resteront en code rouge jusqu'à la fin du mois de février, a annoncé ce mardi matin le ministre flamand de l'Enseignement Ben Weyts.

On se retrouve à plus de 300 à l'intérieur

Aucune prolongation n'a encore été annoncée du côté francophone. Toutefois, il a été décidé dans beaucoup d'universités que la session d'examen de janvier se ferait en présentielle en auditoire sur le campus. Beaucoup d'étudiants nous écrivent via le bouton orange Alertez-nous pour exprimer leur étonnement face à cette décision.

À moins d'un mois du début de sa session d'examens, Allan n'est pas rassuré : 80 % des épreuves seront organisés en présentiel. Pour lui et ses camarades de la faculté de psychologie de l'université de Liège, c'est beaucoup trop risqué. "En troisième année, on est plus de 350, donc même quand on est réparti dans les auditoires, de grands bâtiments, on se retrouve à plus de 300 à l'intérieur", constate-t-il.

La situation est inconcevable en pleine crise sanitaire pour ces étudiants. Certains y voient une incohérence avec les autres mesures sanitaires. "Ce n'est pas normal parce qu'on ne peut pas passer Noël et le Nouvel An avec notre famille par exemple, et le confinement est toujours d'actualité pour l'instant donc on ne comprend pas pourquoi nous devons aller à l'université et pas d'autres facultés", remarque Marine, également étudiante en 3ème année de psychologie à l'université de Liège.

Les mesures anti-triche avaient fait leurs preuves lors des derniers examens à distance

La distance sociale et le port du masque seront respectés. L'université assure suivre un protocole sanitaire strict et validé par le ministère de l'Enseignement supérieur. Le doyen de la faculté de psychologie de l'université de Liège Etienne Quertemont se veut rassurant : "Au moins un mètre et demi entre chaque étudiant prévu dans les auditoires donc on a vraiment tout fait pour respecter les protocoles sanitaires en cours pour minimiser les risques. Mais je comprends, pour certains étudiants ça peut être inquiétant".

Dans une lettre envoyée à la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Glatigny, ces étudiants espèrent être entendus afin de trouver une solution. "Est-ce que les mesures seront vraiment respectées ? s'interroge Marine. Pourquoi pas, mais ça va prendre du temps".

"On a surtout des QCM ou beaucoup de théorie, ce qui peut être facilement fait à distance, qui a déjà été fait à distance lors des deux dernières sessions", rappelle Allan. Des mesures anti-triche avaient aussi bien fonctionné par le passé. Quoiqu'il arrive, les examens de psychologie seront bien organisés à l'université dès le 4 janvier.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce mardi 8 décembre ?

Mathieu Langer et David Muller

A lire aussi

Coronavirus en Belgique: la solidarité entre hôpitaux devient une contrainte légale, les étudiants peuvent travailler sans limite dans la santé et l'enseignement La chambre valide la possibilité pour des étudiants de réaliser des actes médicaux pour alléger le travail du personnel soignant Coronavirus en Belgique: 18 étudiants verbalisés cette nuit pour des fêtes illégales à Louvain-la-Neuve Tester TOUS les Belges chaque semaine par groupes: l'idée de 3 universités pour éviter une 3ème vague Jobs d'étudiants: la Wallonie supprime la limite de travail par trimestre La page Facebook satirique "Louvain-le-mec" provoque des remous: "On ne peut pas admettre certains propos sexistes, homophobes" dit l'université Retour de la quarantaine obligatoire: Nicolas déplore que l'Etat ne fasse plus confiance au formulaire d'auto-évaluation "Reproduire la bibliothèque de façon virtuelle": les étudiants adaptent leur blocus au coronavirus Etudiants testés positifs en période d'examen: 2ème session directe à l'ULiège, mais pas à Bruxelles, Namur ou Mons La lettre de toute une génération: Victoria, étudiante de 18 ans, partage sa souffrance d'un confinement qui n'en finit pas

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?