Un capteur intelligent à poser sur son menton: il détecte les troubles du sommeil

Un capteur intelligent à poser sur son menton: il détecte les troubles du sommeil

La start-up namuroise Sunrise vient tout juste de recevoir un prix d'innovation pour son capteur intelligent qui permet de diagnostiquer les troubles du sommeil.

Belle récompense pour une petite start-up namuroise. Sunrise a reçu un prix d'innovation au salon des nouvelles technologies (CES) à Las Vegas, organisé virtuellement du lundi 11 au jeudi 14 janvier en raison de la pandémie du coronavirus.

L'entreprise namuroise a été primée pour son capteur intelligent, à poser sur le menton, qui permet de diagnostiquer les troubles du sommeil. Ce dispositif novateur, dont le poids est de 3 grammes, a été créé par 2 jeunes frères à la fin de l'année 2019.

"On a découvert que le menton était remarquable pour observer ce que fait votre cerveau pendant la nuit", explique Laurent Martino, co-fondateur de Sunrise. 

"On peut vous dire si vous avez des micro-éveils, on va aussi vous donner des stades de sommeil, la durée de votre sommeil, etc. Avec cet outil, pour la grande majorité des dormeurs, le médecin pourra poser un diagnostique et engager un traitement", détaille-t-il.

Près d'un homme sur 2 (âgé de plus de 4 ans) et une femme sur 4 souffrent d'apnée du sommeil (ndlr, l'interruption répétée de la respiration durant le sommeil). Ces troubles respiratoires multiplient par 3 le risque de décès.

Jusqu'à présent, pour analyser ces troubles respiratoires, il fallait passer une nuit à l'hôpital avec plein de capteurs sur le corps. La solution proposée par Sunrise est donc beaucoup plus simple et novatrice dans ce domaine.

"On peut imaginer qu'à terme ce test devienne un peu comme un test de grossesse qu'on trouverait dans toutes les pharmacies du monde", estime Laurent Martino. 

Comment ça marche?  

Il suffit de poser le capteur sur son menton pendant que l'on dort. Le capteur analyse ainsi les micro-mouvements du menton, produits par la contraction des muscles respiratoires au cours du sommeil.

Toute la nuit, il analysera une multitude d'informations allant de la qualité du sommeil jusqu'au positionnement du corps en passant par le grincement des dents, les apnées mais aussi les réveils. Le lendemain, tous les détails seront disponibles directement sur votre téléphone via l'application liée au capteur.  

Le journaliste Gautier Falque a testé le dispositif et a partagé son expérience au micro de Bel RTL ce matin. 

"Tout débute ici, dans mon lit. Je prends le petit capteur, je retire la languette. Et hop, une petite lumière rouge clignote 3 fois pour me dire que tout est opérationnel", détaille-t-il. 

"Je le colle sur mon menton. Voilà... ça colle assez facilement. Et maintenant, le plus simple... au dodo." Gautier s'est couché aux alentours de 22h30. 7h30 plus tard soit à 6h du matin, son réveil sonne.

Et sa première impression est mitigée: "Je vais être honnête, je n'ai pas passé une bonne nuit. Je me suis souvent réveillé." Mais le journaliste précise que "ce n'est pas lié à l'appareil, qui n'est pas du tout dérangeant pour dormir." 

Un capteur intelligent à poser sur son menton: il détecte les troubles du sommeil

Quelques minutes seulement après avoir décroché le capteur de son menton, les résultats des analyses de sa nuit arrivent directement sur son GSM. Afin d'analyser au mieux ces données, Gautier a rencontré Laurent Martino, le co-fondateur de la start-up. 

"Sur l'application, on voit qu'au niveau respiratoire vous avez passé une très bonne nuit. On voit aussi qu'il y a eu un peu plus de micro-éveil que la norme, ce qui pourrait expliquer que vous êtes un peu fatigué", détaille Laurent Martino.

Un capteur intelligent à poser sur son menton: il détecte les troubles du sommeil

Mais grâce aux résultats des analyses, on peut aussi voir que le journaliste grince des dents et a un sommeil plutôt léger. Comment interpréter ces résultats et que faire pour y remédier?  

"Il vous suffit d'insérer l'adresse email de votre médecin pour lui fournir votre rapport. Et s'il y a un soucis, il ne vous reste qu'à vous soigner", explique le co-fondateur en précisant que l'analyse doit dans tous les cas se faire avec un professionnel. 

"Un outil intéressant"

Selon un spécialiste du sommeil, ce dispositif novateur est un "outil intéressant". "Les cliniques de sommeil sont engorgées, il y a un délai d'attente assez long. Donc, avoir un premier état des lieux pourraient s'avérer très utile."

Mais il précise: "Ça reste une évaluation faite par des algorithmes. Il faut dans tous les cas aller consulter un médecin car le traitement varie." 

RTL INFO avec Gautier Falque

A lire aussi

Start-up belge innovante wallonne: un capteur pour détecter un trouble du sommeil sans devoir aller à l'hôpital

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?