Un des condamnés belges dans le procès de Charlie Hebdo est libre

C'est une information exclusive RTLINFO. Un des condamnées belges dans le procès Charlie Hebdo qui a écopé le mois dernier d'une peine de 5 ans de prison pour avoir fourni des armes aux terroristes du 7 janvier 2015, est aujourd'hui libre et sans aucun contrôle.

Il s'appelle Michel Catino. Il était sur le banc des accusés en décembre dernier lors du procès historique de l'attaque de Charlie Hebdo. Il a été condamné à cinq ans de prison ferme pour avoir fourni des armes aux terroristes, et notamment à Amedy Coulibaly, l'assaillant de l' hypermarché casher. Vendredi dernier, le Belge a été libéré et il est désormais de retour à Charleroi. Le ministère public français avait demandé contre lui une peine de quinze ans de plus.

Fabian Lauvaux, avocat de Michel Catino, s'exprime à ce sujet dans le RTLINFO13H: "Le ministère public a insisté jusqu'au bout, jusqu'au moment des réquisitions pour dire que la fréquence des contacts et les actes qu'il avait posés relevait d'une organisation terroriste. Cette thèse a été totalement balayée et c'est aujourd'hui vérité judiciaire puisque le délai d' appel est expiré. Il a donc été acquitté de toutes ses charges terroristes et dès lors remis en liberté."

Michel Catino est donc désormais libre de ses mouvements car sa peine de cinq ans est entièrement couverte par la détention préventive qu'il a déjà réalisée. Il passe donc du régime pénitentiaire strict destiné aux terroristes à la liberté sans aucun suivi ni contrôle...

Des conditions que Fabian Lauvaux, son avocat justifie pour nous: "Le ministère public avait demandé l'inscription au fichier international terroriste. Dès le moment où vous êtes acquittés de toutes ces charges, il est dès lors logique qu'il n' y ait pas de suivi spécifique puisqu'il n'en a pas été reconnu coupable et si il n'est pas non plus en libération conditionnelle, et bien, il n'y a pas de conditions particulières à respecter, c'est une peine d' emprisonnement ferme qui a déjà été faite avec une remise en liberté immédiate."

Un autre Belge a lui été condamné à huit ans de prison pour avoir fourni des armes aux terroristes. Il est toujours détenu en France.

Benjamin Samyn et Xavier Preyat

A lire aussi

Attaque près de Charlie Hebdo: enquête ouverte pour "tentative d'assassinat" Charlie Hebdo - Le procès des attentats de janvier 2015 suspendu, le principal accusé positif au Covid-19

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?