Cédric reçoit un rapport médical indiquant qu'il a perdu l'œil droit: "C'est aberrant!"

Cédric reçoit un rapport médical indiquant qu'il a perdu l'œil droit: "C'est aberrant!"

"Une histoire invraisemblable !", lance le docteur Bauwens, médecin généraliste de Cédric (prénom d'emprunt car il souhaite garder l'anonymat). Selon un rapport médical du service ORL du CHU de Liège, son patient a "perdu l'œil droit à cause d'un accident". Or il n'en est rien. Dérangé par cette erreur qui était reprise sur le réseau santé wallon (Le Réseau Santé Wallon permet un échange de documents de santé informatisés (résultats d'examens, rapports médicaux, courriers, etc.) entre les prestataires de soins intervenant pour un même patient), Cédric nous raconte avoir pris contact avec le service en question à plusieurs reprises, sans résultat. "Ils me prennent pour un fou ! Je suis certain que je n’ai pas perdu mon œil et que je vais bien", nous écrit-il via le bouton orange Alertez-nous.

Un rapport médical concernant Cédric, 28 ans, de Gembloux, a été écrit par un médecin du service ORL du CHU de Liège. Il fait état d'un examen clinique ORL du 22 octobre. Cédric connait ce médecin mais ne l'a pas vu depuis "plus d'un an", raconte-t-il. Le rapport a été envoyé au docteur Bauwens, son médecin traitant. "On en a rigolé", confie le docteur. Mais au-delà de cet aspect improbable, il s'agissait pour Cédric de corriger le tir. "On m'a prévu une opération pour mon œil alors que je n'ai rien !", déplore-t-il. "J'ai été fortement surpris qu'on m'ait téléphoné pour ça. J'ai expliqué qu'ils se sont plantés et l'opération a été annulée... forcément".

Cédric devait bien se faire opérer prochainement, mais pour tout autre chose. Lors des consultations en vue de l'intervention, il s'est trouvé gêné par cette erreur dans son dossier : "Quand l'anesthésiste a regardé les antécédents et les anomalies, il a vu ça dans la liste. Après, on vous pose des questions, il faut se justifier et c'est moi qui passe pour un con devant le médecin", raconte-t-il.

Les difficultés de Cédric à faire entendre sa requête auprès de l'hôpital

Comment corriger cette erreur de son dossier médical du réseau santé wallon ? Ni lui-même ni son médecin généraliste ne le peuvent."On m'a renvoyé vers le service de médiation". "Ils ont ouvert un dossier au service médiation et la dame qui devait me sonner, ne m'a jamais resonné", raconte Cédric. Du côté du CHU de Liège, le professeur Lefebvre, chef du service ORL, n'était pas du tout au courant du problème. "Quand ça va en médiation, ça arrive sur mon bureau. Et ce n'est pas arrivé", s'agace-t-il, sceptique. Louis Maraite, porte-parole de l'hôpital, indique que la médiatrice n'a effectivement pas de dossier à ce nom.

Des suppositions sur ce qui a pu engendrer cette méprise

Mais comment expliquer le rapport médical du 22 octobre qui ne concerne pas Cédric ? "Cédric avait une consultation le 22 octobre 2020, dans notre tableau du jour, à 10h50. Il ne s'est pas présenté. La consultation a été annulée, non tarifée", nous a raconté dans un premier temps le porte-parole. "Je n'ai jamais pris de rendez-vous pour aller chez l'ORL ce jour-là", réagit Cédric.

Au CHU de Liège, nos différents interlocuteurs ne savent pas précisément comment cet "événement indésirable", comme on dit dans le langage hospitalier, a pu se produire. "Quand il y a une erreur administrative dans l'encodage d'une donnée, on ne sait jamais retourner à la source de cette erreur", affirme Pierre Gillet, directeur médical du CHU. "Normalement, le patient passe sa carte d'identité dans une machine. Mais le 22 octobre, on était en pleine explosion de Covid, donc on avait fermé tous les guichets de contrôle, on ne passait pas la carte d'identité à ce moment-là", raconte le directeur médical. Louis Maraite nous explique ce qui a pu se passer ensuite : "La secrétaire médicale arrive, appelle Cédric et il y en a un qui se lève, qui a cru entendre son nom et qui s'est présenté à sa place".

Un autre Cédric avec le même nom de famille et la même date de naissance ?

Une consultation avec l'ORL a eu lieu avec un patient qui n'était en tout cas pas le Cédric qui nous a contactés. D'après ce dernier, rapportant des explications que lui a fournies le directeur médical, l'ORL a enregistré son compte-rendu sur un dictaphone à la fin de cette consultation. Une secrétaire médicale l'a retranscris ultérieurement, puis l'aurait assigné à un "mauvais Cédric". "C'est un problème d'identitovigilance, note Louis Maraite. L’identitovigilance consiste "à s’assurer que le patient soit bien relié à son propre dossier médical et que ce dossier médical soit unique (pas de doublon) en vérifiant avec le patient sa date de naissance ainsi que son nom et son prénom", peut-on lire sur le site de la clinique Saint-Luc.

Des données mises à jour, mais Cédric pas vraiment satisfait 

Le directeur médical a téléphoné à Cédric pour régler le problème. Il est la seule personne à pouvoir modifier le corps du dossier médical informatique d'un patient. Sur le réseau santé wallon, il a rectifié les données actuelles le concernant. Néanmoins, une trace de l'erreur subsiste, que le directeur médical ne peut pas effacer. "Ils ont juste effacé la rubrique concernant l'oeil. Ils ont laissé le reste du rapport du 22 octobre", regrette-t-il. Le directeur médical estime avoir déjà fait tout ce qui était en son pouvoir pour Cédric. Il l'invite néanmoins à s'adresser à l'équipe thérapeutique du CHU de Liège pour prendre en charge ses nouvelles demandes. Il souligne par ailleurs que le patient a la possibilité de limiter lui-même l'accès à certains documents sur le réseau santé wallon. 

Pierre Fagniez

A lire aussi

Nicolas achète un home-cinéma sur eBay "qui n'est jamais arrivé": il dépassait 40 cm Jordan, ouvrier coiffeur, a hâte de retravailler: avec sa compagne, ils touchent 1100€, et le contact avec les clients lui manque Arnaque via un faux groupe Bel RTL sur Facebook: "Maman a perdu 50 euros" Punaises de lit à Liège: Christine et Paul ont fini par déménager car "c'était le seul moyen de mettre fin à ce cauchemar"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?