Le variant sud-africain du covid-19 fait une première victime en Belgique: que sait-on sur cette mutation?

Le virologue Marc Van Ranst a annoncé que le variant sud-africain du Covid-19 avait fait un mort en Belgique. Il s'agit d'une personne qui n'avait pourtant pas voyagé. Ce variant est encore peu connu et pose de nombreuses questions : est-il plus contagieux ? Plus virulent ? Le vaccin protège-t-il contre cette variante ?

Il existe en Belgique neuf mutations du Covid-19 d'origine. La plus inquiétante est celle dite du variant sud-africain. Un patient originaire de Flandre occidentale qui n'avait pas voyagé en est décédé. 4 échantillons se sont révélés positifs à ce variant, dans des tests à l'UZ Gand ce jeudi après-midi. Alors, que sait-on de ce variant ?

Plus contagieux ?

Nous avons posé la question au virologue Yves Van Laethem. "Le variant sud-africain est sans doute plus contagieux", répond-il. "En tout cas, c'est ainsi que le présentent nos collègues sud-africains. On sait que le variant anglais est lui 50% plus contagieux que celui qui circule dans notre pays. L'exacte contagiosité du variant sud-africain doit encore être précisée."

Plus agressif ?

Si ce variant est plus transmissible, est-il pour autant plus virulent ? "Nos collègues sud-africains lui ont attribué une plus grande agressivité, entre autres chez des individus jeunes, mais ceci est loin d'être clairement démontré", précise Yves Van Laethem. "Il faut plus de données. Actuellement, rien ne prouve qu'il est plus virulent."

Le vaccin est-il efficace sur ce variant ?

La particularité du variant sud-africain est une mutation : une pointe située sur la protéine Spike, permettant de pénétrer dans les cellules et d'infecter le corps humain. Cette mutation lui permettrait d'échapper aux anticorps, selon les experts.

Le vaccin contre le covid-19 reste-t-il efficace sur ce variant ? "Plusieurs variants ont déjà eu un certain échappement par rapport aux anticorps", confirme Yves Van Laethem. "Par contre, on les a testés par rapport à l'immunité induite par la vaccination, et il n'y avait pas de différence. C'est le cas du variant anglais, par exemple, qui est parfaitement couvert par le vaccin. On attend encore des données complémentaires pour le variant sud-africain. Les premières données font penser qu'il est couvert par le vaccin, mais on n'a pas encore toutes les réassurances à ce niveau-là."

Face à l'émergence de nouveaux variants, plusieurs laboratoires assurent être capables de fournir rapidement de nouvelles versions de leurs vaccins.

Par ailleurs, ce jeudi soir, Emmanuel André a signalé plusieurs nouveaux cas via son compte Twitter: 

Un tweet a été intégré à cet endroit. Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Sébastien Rosenfeld et Maxime Simon

A lire aussi

Un cas du variant sud-africain détecté pour la première fois en Belgique Virus: mesures exceptionnelles de Londres et Paris, réunion de l'OMS sur les variants Les variants du Covid-19 inquiètent l’OMS: son comité d’urgence se réunit avec 2 semaines d’avance Variant britannique Covid-19 en Flandre: un home touché, deux écoles fermées Faut-il fermer les frontières? "Ça permet d'éviter de multiples introductions du variant"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?