Coronavirus en Belgique: faut-il bannir les masques en tissu? (vidéo)

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Frédérique Jacobs, responsable de la Clinique des maladies infectieuses et tropicales à l'Hôpital Erasme, a évoqué les différences entre les types de masque portés en ces temps de crise sanitaire de coronavirus.

Des voix s'élèvent pour dire que les masques en tissu, industriels ou artisanaux, ne sont pas assez efficaces pour empêcher la propagation du virus. Tout le monde devrait, selon certains spécialistes, utiliser uniquement des masques chirurgicaux ou mieux encore, des masques de type FFP2.

"Il faut savoir que le FFP2 filtre énormément et offre une protection quasi absolue", a confirmé Frédérique Jacobs, responsable de la Clinique des maladies infectieuses et tropicales à l'Hôpital Erasme, sur le plateau de l'émission C'est pas tous les jours dimanche (RTL-TVI), soulignant que ce type de masque est essentiel pour "le personnel de santé, surtout au contact de malades du Covid-19".

Faut-il dès lors bannir les masques en tissu? "On ne peut pas savoir quel est exactement sa possibilité filtrante car chacun fait ça comme il veut et ce n'est pas testé. Pour le masque chirurgical, il y a effectivement une vérification de son efficacité. Mais porter un FFP2 très longtemps est très désagréable. Il colle à la peau, on a cette sensation d'étouffement. Vous ne portez pas ça pendant 8 heures".

Au début du mois de novembre 2020, une étude de l'Université américaine Duke, reprise par les autorités belges, montrait que les masques FFP2 sont les plus efficaces (99 % des gouttelettes neutralisées) devant le masque chirurgical qui arrête 90 % des gouttelettes. Le masque en tissu, industriel ou artisanal, arrive ensuite avec une efficacité entre 70 à 90 %.

9894793

> Coronavirus en Belgique: où en est l'épidémie en ce dimanche 17 janvier ?

RTLinfo

A lire aussi

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: moins de 2.000 nouvelles infections par jour en moyenne Vaccination en Belgique: où en est-on? À bout, Sandrine quitte le métier d'infirmière: "Psychologiquement, il faut prendre sur soi" Voyages non-essentiels: les personnes vaccinées pourront-elles circuler plus librement? Voyage à l'étranger: le gouvernement n'exclut pas "d'aller plus loin" dans les mesures

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?