Pas de ventes pour les commerces spécialisés en sport: "Comme le foot est à l'arrêt, on ne voit plus personne"

L’arrêt de la saison de football amateur a des répercussions pour les commerces spécialisés. Ils fournissent équipement, chaussures et ballons aux footballeurs amateurs. En absence de matchs et d’entraînements, les ventes sont actuellement presque inexistantes.

C’est une situation qui dure depuis plusieurs mois. Ce magasin du Hainaut spécialisé dans les articles de football, des chaussures, des maillots et du matériel d’entraînement voit peu de clients. Ce matin encore, il y règne un calme plat.

"On ne voit pratiquement personne, raconte Grégory Delwarte, propriétaire du magasin Alhant Sport. Sachant que je suis spécialiste foot et que le foot est à l’arrêt, on ne voit quasi plus personne. Les trois derniers jours, c’était une personne. Ce n’est vraiment pas évident de tenir dans ces conditions."

En temps normal, les sportifs se ruent chez cet ancien gardien de haut niveau. Mais aujourd’hui, l’interruption des entraînements et des championnats amateurs se paie cash. Les stocks de gants notamment restent remplis. "J’ai même essayé le un plus un gratuit début décembre pour essayer de faire partir un peu de stock, déplore Grégory Delwarte. Mais le stock est toujours là et ça ne bouge pas."

Une saison blanche

Selon une étude de l’union des classes moyennes, fin décembre, 69% des petits commerces indépendants craignaient pour leur avenir. Grégory, lui, souhaite un relâchement des mesures. "Mon souhait est que le gouvernement laisse reprendre le sport. Je pense que c’est une chose indispensable pour les gens. Ils en ont besoin. C’est important pour eux, pour leur mental, pour le physique, pour la joie de vivre et pour moi… que le foot reprenne pour reprendre mes activités comme avant."

Dans un autre magasin, le foot représente 70% des articles. L’Euro, déjà reporté en 2020, pourrait relancer les choses. Mais il existe des incertitudes. "C’est très important pour nous, explique Michelo Nutile, propriétaire de Sport Faillite. Surtout pour les ventes de maillots, des supporters. Moins de supporters, moins d’engouement, on est vraiment bien impacté."

Pour ces commerçants, la véritable échéance attendue est la reprise des championnats en septembre prochain. A voir dans quel contexte.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 17 janvier ?

Julien Crète et Xavier Preyat

A lire aussi

Le football amateur reprendra le 13 février, les jeunes le 6 février Coronavirus - Trois clubs exigent une mini-compétition en cas de suspension du football amateur Saison blanche pour le foot amateur? Trois clubs soumettent une idée à l'Union belge Le Salon de l'Auto n'a pas lieu cette année: déçu, Paul trouve ça quand même "sympa de venir dans les concessions"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?