Coronavirus: quelles mesures pourraient toucher l'enseignement "si la situation se détériore" ?

Ce lundi matin, Caroline Désir était l’invitée politique de Fabrice Grosfilley sur Bel RTL. La ministre de l’Education a fait le point sur les mesures qui pourraient être prise après les vacances de Carnaval dans l’enseignement primaire et secondaire, si la situation sanitaire ne s'améliore pas dans les semaines qui viennent.

"Vous avez compris que l’on travaille en plan A, plan B et plan C. Donc si on voit que la situation se détériore, on ne doit plus attendre pour réagir", a souligné la ministre. "Parmi les mesures qui pourraient concerner l’enseignement, il y a effectivement un allongement des congés de Carnaval, ou on va dire une suspension de la présence physique en cours, ou le port du masque pour les 5ème et 6ème primaire bien qu’il n’y ait pas encore de consensus entre les experts à ce sujet", a détaillé Caroline Désir.

Suspension des cours physiques, cela signifie que l’on ferait des cours à distance ? "Oui, c’est une possibilité en tout cas pour le secondaire parce qu’on doit avoir un certain nombre de jours d’école par an et donc on ne peut pas ajouter trop de jours de congé", a-t-elle répondu.  

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: où en est l'épidémie ce lundi 18 janvier ?

RTL INFO

A lire aussi

Ecoles: Désir presse profs et parents de bien respecter les mesures de quarantaine Pétition lancée à Liège par des élèves de secondaire pour retourner à l'école: la ministre Caroline Désir réagit La ministre francophone de l'Education lance un message aux enseignants: "Cette année, il faut se concentrer sur l'essentiel"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?