Les 114 casques en bronze du monument grec du Mémorial Interallié de Cointe volés

Les casques composant le monument grec du Mémorial Interallié situé à Cointe (Liège) ont été volés le week-end dernier.

Cette œuvre est l'un des sept monuments commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale offerts par les nations alliées à la Ville de Liège pour son rôle contre l'armée allemande durant la guerre 14-18. Au total, 114 casques en bronze la composaient.

Les voleurs ont scié un barreau de la grille protégeant le monument pour y avoir accès et tout dérober. Selon Louis Maraite, conseiller communal MR à Liège et responsable du groupe d'action spontanée de Cointe (GASC), ce n'est pas la première fois que le monument est visé par des vols. "On a des photos du monument qui disparait petit à petit. D'abord 3 casques il y a 3 mois, 10 casques, et puis il n'y en avait plus aucun."

Le site est la propriété de la Régie des Bâtiments, est ouvert 24h/24, et personne n'en prend soin, dénonce Louis Maraite. "Qui est responsable de la sécurité du lieu: la Défense? La Régie des Bâtiments? La Ville? La Province? Le Commandement militaire de la Province? Pour commémorer les débuts et fins de guerre, tout le monde se préoccupe de l'endroit. Mais, hors cérémonies, c'est la cata. Et il parait qu'il y a un concierge... Qui n'avait déjà rien vu quand les lampadaires et les rambardes, en bronze massif, avaient été volés en 2015", a-t-il réagi hier sur les réseaux sociaux en découvrant le vol.

Un vol qui, de plus, tombe très mal. En effet, le 25 mars 2021, une cérémonie à l'occasion du 200ème anniversaire du début de la guerre d'indépendance grecque était prévue devant ce monument. "Il faut maintenant voir comment nous pourrions très rapidement remplacer ce qui a été volé par des répliques à l'identique qui seraient composées de matériaux de synthèse", réagit le bourgmestre PS de Liège Willy Demeyer.

L'enquête de la police de Liège sur ce vol est en cours. Si le quartier de Cointe connait une recrudescence des cambriolages, il semblerait qu'on se dirige plus vers une filière internationale de voleurs de métaux.

Mais au-delà de ce vol, c'est une réflexion sur la préservation de tout le site qui doit être menée, selon le conseiller communal libéral : "Nous avons une proposition à faire à la Régie des Bâtiments, elle existe, elle est sur papier, mais nous n'avons pas d'interlocuteur. Et donc il faut à un moment qu'on décide de ce qu'on fait avec le Monument Interallié. Est-ce qu'on le laisse comme zone pour voleurs de métaux, ou est-ce qu'on en fait un véritable monument historique et symbolique de l'histoire de Liège?"

RTL INFO avec Mathieu Langer, Philippe Lefever et l'agence Belga

A lire aussi

Le Mémorial Interallié de Cointe encore attaqué à Liège: "Ils utilisaient une masse"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?