Plusieurs écoles fermées en Flandre à cause de variants du coronavirus

Maasmechelen, Saint-Trond, Edegem, Kontich. Plusieurs communes flamandes ont vu fermer leurs écoles ces derniers jours. Soit après la présence du variant britannique, soit par crainte de celui-ci.

L'école maternelle et primaire Schuttershof de Saint-Trond va fermer ses portes pendant dix jours après qu'un certain nombre d'élèves et d'enseignants ont été testés positifs au coronavirus. D'après la bourgmestre locale Veerle Heeren (CD&V), il s'agirait d'un cas de contamination par le variant britannique. Une partie des élèves et le personnel de l'école seront testés dès que possible. Pour contenir l'épidémie potentielle le plus rapidement possible, les établissements maternelle et primaire sont désormais fermés. Tous les élèves et le personnel sont immédiatement mis en quarantaine pendant dix jours.

Deux écoles déjà fermées dimanche

Plus au nord, après une série de tests menés auprès de 500 élèves de l'école élémentaire OLFA Elsdonk à Edegem (Flandre), deux nouvelles contaminations au variant britannique du coronavirus ont été constatées, indiquait ce mardi le bourgmestre d'Edegem Koen Metsu. Il s'agit d'élèves du primaire de différents niveaux. Une contamination avec un autre variant a été relevée chez un enfant en bas âge. Les parents des enfants en question ont été informés. Le bourgmestre soutient que la fermeture de l'école, dimanche soir, et la mise en quarantaine des élèves, du personnel et de leurs proches était la meilleure solution. "C'était pour éviter le pire", dit-il.

A Kontich toujours en Flandre, une école a aussi été fermée dimanche soir à la suite d'une contamination au variant britannique. Des tests ont été menés mardi mais les résultats ne sont pas encore connus.

Les contaminations à Edegem et Kontich ont été provoquées par une mère de famille, partie skier, qui n'a pas respectée les règles.

Une école maternelle de Maasmechelen fermée après plusieurs contaminations

La section des maternelles de l'école "De Triangel" de Maasmechelen (Limbourg) est fermée depuis lundi et jusqu'au 25 janvier après plusieurs infections parmi les enfants en bas âge et les enseignants, indique mardi soir l'échevin local de l'Enseignement Mustafa Uzun (CD&V). Le reste de l'école primaire, qui est séparé de la section maternelle, n'est pas concerné. On ignore encore s'il s'agit du variant britannique du coronavirus.


Les enseignants et les enfants de maternelle sont en quarantaine. Des tests seront effectués au sein de l'école cette semaine.

 Il est important qu'ensemble, nous prenions rapidement les bonnes mesures

A Saint-Trond, où l'école maternelle et primaire Schuttershof va fermer ses portes, les plus de 6 ans et les membres du personnel seront testés ce mercredi. Pour ce faire, la commune trudonnaire va mettre en place un "mini-centre de tests" dans un hall sportif, où les 280 élèves et 25 membres du personnel pourront être testés dès que possible. "Il est important qu'ensemble, nous prenions rapidement les bonnes mesures", a souligné la bourgmestre Veerle Heeren. Nous suivons la situation de près et ne prendrons aucun risque".

Les élèves de l'école de Saint-Trond se rendant parfois au centre d'accueil extrascolaire Tutti Frutti, celui-ci sera également fermé. En outre, 48 enfants qui ont été en contact avec des élèves de l'école concernée seront mis en quarantaine. Il a également été annoncé mardi après-midi qu'une famille de Saint-Trond avait été infectée par le variant britannique du coronavirus. Deux enfants de cette famille fréquentent un milieu d'accueil, "De Egeltjes", qui sera également fermé pendant dix jours. Les enfants qui s'y trouvent et le personnel sont invités, eux aussi, à se faire tester et à se mettre en quarantaine pendant dix jours.

CORONAVIRUS EN Belgique : où en est l’épidémie ce mardi 19 janvier ?

A lire aussi

Coronavirus - Une école d'Edegem fermée à la suite de 2 contaminations au variant britannique Variant britannique Covid-19 en Flandre occidentale: les activités culturelles et sportives interdites pour les moins de 12 ans Face au variant britannique, le port de certains masques en tissu déconseillé Coronavirus: pourquoi le variant britannique est-il (actuellement) plus compliqué à identifier en Belgique? Variant britannique en Flandre: une mère de famille, partie skier, à l'origine d'une contamination Coronavirus: les vaccinations reportées dans tous les hôpitaux flamands et bruxellois Coronavirus: 250 euros d'amende pour le récalcitrant qui ne se fait pas tester au retour de zone rouge Pour aider les élèves de 6e primaire à faire leur choix, certaines écoles proposent des visites virtuelles (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?