Gilly: il écope de 6 ans de prison ferme pour une tentative d'assassinat sur le nouvel amoureux de son ex

Gilly: il écope de 6 ans de prison ferme pour une tentative d'assassinat sur le nouvel amoureux de son ex

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi Damien J., poursuivi pour une tentative d'assassinat, à 6 ans de prison ferme. Le prévenu de 40 ans avait blessé son rival amoureux au coeur et à l'un des poumons à la suite d'un coup de couteau à la poitrine. Le ministère public avait requis une peine de 7 ans de prison ferme contre le prévenu.

Damien J., 40 ans, sans antécédent judiciaire, était poursuivi pour une tentative d'assassinat sur son rival amoureux. Le prévenu souhaitait plus que tout reconquérir la compagne de la victime avec laquelle il avait eu une courte relation. Mais cette dernière ne voulait plus entendre parler de Damien J. Ce dernier avait alors fixé un rendez-vous à la victime, le 10 août 2019 à minuit, rue Pirmez à Gilly, dans un endroit sombre et désert.

Plus tôt dans la journée, Damien J. avait envoyé plusieurs messages à son rival dans lesquels il décrivait notamment en détail les relations sexuelles avec la compagne de la victime ou annonçait à la victime "Ton trou est fait". Ce soir-là, la victime, qui s'était rendue sur place avec sa compagne, avait reçu un premier coup de barre de fer à l'épaule avant un coup de couteau dans la poitrine. La victime, touchée au cœur et à l'un des poumons, avait survécu.

Pour le substitut Bouilliez, Damien J. voulait bel et bien tuer son rival. "En frappant avec un couteau, en plein coeur, de façon violente, il voulait tuer son rival". Selon le ministère public, les messages envoyés quelques heures avant les faits confirmaient également la préméditation. Une peine de 7 ans de prison ferme avait été requise contre le prévenu. Me Brocca, à la défense, avait plaidé un sursis probatoire, affirmant qu'il s'agissait plus d'une scène de coups et blessures volontaires que d'une tentative d'assassinat. "Il n'a porté qu'un seul coup de couteau avant de quitter les lieux. Il aurait pu achever sa victime si c'était son but. Et ce n'était pas un coup visé, les deux hommes étaient ivres et l'endroit était très sombre".

RTLinfo avec Belga

A lire aussi

Marchienne-au-Pont: deux voitures ont brûlé cette nuit Beaumont: une maison détruite par un incendie hier soir Gilly: lors d'une intervention dans une maison, les pompiers découvrent des plantations de cannabis Une quarantaine d'animaux "en danger de mort" saisis dans "un environnement chaotique" à Jemappes Incendie à Pont-à-Celles: une trentaine de personnes évacuées d'un immeuble à appartements

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?