Sans le savoir, Jean, infecté par le Covid-19, a contaminé une dizaine de personnes: quand Yves Van Laethem schématise l'importance du testing

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

"La précocité de la quarantaine va aider à briser les chaînes de transmission", a insisté Yves Van Laethem lors de la conférence de presse tenue ce vendredi 22 janvier. Le porte-parole dans la lutte contre le Covid-19 a présenté un cas fictif mettant en scène 3 membres d'une même famille pour faire comprendre l'importance de la quarantaine lorsque des personnes présentent des symptômes, même légers. 

Jean a une fille Olivia avec son ex-compagne Christine. Sans le savoir, au niveau professionnel ou lors d'une rencontre avec des amis, Jean est infecté par le coronavirus. Au bout de 3,4 jours, il se rend compte qu'il a mal à la gorge, se sent fatigué malgré le fait qu'il ait bien dormi. De plus, il a un mal de tête alors que ça n'arrive jamais. C'est le jour 0 de son infection. Il n'est pas très inquiet. Jean reste prudent avec ses autres contacts mais ne se fait pas tester. Au bout de 3,4 jours, les symptômes disparaissent. Jean est donc persuadé qu'il n'était donc pas infecté par le Covid-19. 

Jean contamine sa fille qui elle-même contamine sa mère

Jean a été malade pendant 4 jours mais était déjà potentiellement infectieux deux jours avant au moins. Et il l'est resté pendant quelques jours encore après la disparition de ses symptômes. C'est pour cela que l'on dit que l'on reste contagieux, et donc en isolement pendant au moins 3 jours après la disparition des symptômes.

Olivia, sa fille, était chez lui et a aussi été infectée. Olivia n'est pas malade., elle ne présente aucun symptôme. Elle passe la semaine suivante chez sa mère, Christine. Olivia passe l'infection à sa maman, Christine. Cette dernière travaille dans une maison de repos. Elle ne présente pas de symptômes mais contamine quelqu'un dans la résidence. Quelques jours plus tard, elle présente des symptômes, va se faire tester et se met en isolement. Problème: elle a déjà contaminé quelqu'un. La personne contaminée ne présente pas de symptômes et mange avec les autres dans la maison de repos. Le virus se propage pendant 7 jours. Des résidents tombent malades, certains sont hospitalisés et décèdent. 

À l'école, Olivia contamine une amie qui contamine à son tour d'autres élèves, etc. 

À partir de lundi, testing de tous les contacts à haut risque

Ces contaminations en cascade n'auraient pas eu lieu si Jean s'était isolé et fait tester dès l'apparition des premiers symptômes. Le test aurait révélé à Jean qu'il est positif au Covid-19 et qu'il doit donc se mettre en quarantaine afin de ne pas propager la maladie dans son foyer, puis hors de son foyer. 

Via ce scénario, Yves Van Laethem insiste sur l'importance du testing et de la quarantaine. Cela concerne aussi bien les personnes qui présentent des symptômes que celles qui reviennent de l'étranger. "Contactez votre médecin traitant au moindre symptôme et faites le test. Et tant mieux s'il est négatif. Cette rapidité est essentielle. Respectez la quarantaine et contactez les personnes que vous connaissez vous-même, avant que le centre de tracing ne les contacts, pour qu'ils se mettent en quarantaine le plus vite possible", a insisté le porte-parole interfédéral contre le Covid-19.

Pour rappel, à partir du 25 janvier, tous les contacts à haut risques devront être testés le premier et le septième jour de la quarantaine à partir du 25 janvier. La mesure a été prise sur avis de la Taskforce Testing du Commissariat Corona. Est considéré comme à contact à haut risque le contact avec une personne qui a été testée positive pour la Covid-19 pendant plus de 15 minutes à moins d'1,5 mètre de distance et sans masque. Il est demandé à ces personnes de rester chez elle en quarantaine et, jusqu'à présent, de se faire tester après 7 jours. A partir du 25 janvier, le test devra être fait le 1er et le 7e jour. La quarantaine reste toujours d'application tant que le résultat (négatif) du second test n'est pas connu. 

RTL INFO

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?