Le roi Philippe obtient un permis de construire sur une zone naturelle de l'île d'Yeu en Vendée: la dérogation fait polémique

Sur l'île d'Yeu, au large de la Vendée en France, une polémique implique le couple royal. Nos souverains, qui affectionnent particulièrement cet endroit, y ont récemment acheté une maison. Ils aimeraient également pouvoir y construire une annexe. Un permis de bâtir leur a donc été accordé, alors que le terrain se trouve en "zone naturelle". Une "exception royale" que dénonce l'opposition locale.

Le couple royal aime fréquenter l'île d'Yeu depuis une vingtaine d'années. En 2019, il achète une maison de 200 mètres carrés à rénover totalement. Cette propriété suscite aujourd'hui la polémique en raison d'un projet d'annexe. "Comment un permis de construire a-t-il pu être accepté sur la route de la pointe du But en zone naturelle?", s'est offusqué Patrice Bernard, conseiller municipal d'opposition lors d'un conseil municipal. "C'est un permis qui s'est imposé à nous. C'est une demande de... Euh. C'est le préfet, voilà", a répondu, embarrassé, le maire de la commune, Bruno Noury. 

Pour justifier une telle décision, ce dernier évoque une question de sécurité. Car l'annexe de la maison doit héberger le personnel chargé de la protection des souverains. Selon le palais royal, c'est précisément l' argument qui a permis d'obtenir une dérogation. "Le permis a été accordé en zone naturelle sur base d'une dérogation qui autorise la construction d'équipement collectif d'intérêt général au motif de la sécurité. La réglementation en vigueur et le délai de publicité ont été respectés", assure un communiqué du Palais royal. 

"Il savait très bien en achetant ici ce qu'il (le couple royal nldr) pouvait faire et ne pas faire. Ce n'est pas parce que on est une star du show-biz, un haut-fonctionnaire ou un homme d'Etat que l'on doit accepter", s'est exclamé l'un des conseillers municipaux d'opposition. Pour cet élu, le permis obtenu par le Roi sous le pseudonyme "Philippe Legrand" pose un problème d'équité. Certains habitants, très attachés à l'île, se sont, quant à eux, vus refuser leur demande de permis.

Christophe Clément et Alain hougardy

A lire aussi

Philippe et Mathilde à la rencontre du personnel éreinté d'un hôpital: "Ils ont beaucoup compati"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?