17% des malades aux soins intensifs le sont à cause du coronavirus

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le nombre d'hospitalisations de malades du Covid-19 baisse régulièrement depuis novembre dernier, et plus précisément le 3 de ce mois-là, jour du pic de la deuxième vague en termes de prises en charge dans les hôpitaux belges. Mais depuis quelques semaines, on ne parvient pas à descendre sous un plancher d'environ 300 lits de soins intensifs occupés. Au total, 17% des lits de soins intensifs occupés le sont par des malades Covid-19. D'habitude, en janvier, on compte environ 1450 patients dans les services de soins intensifs du pays. Ces dernières semaines, ce nombre fluctue aux alentours de 1700. Concernant l'occupation globale des hôpitaux, on constate 10% de personnes hospitalisées (47.000 ces dernières semaines) en plus que les années précédentes (43.000). Pour le centre de crise, ce surcroit de malades lié au coronavirus diminue légèrement la capacité des hôpitaux à assurer les traitements et soins classiques.

RTL INFO

A lire aussi

Coronavirus en Belgique: pourquoi le nombre de tests a-t-il baissé dernièrement? Coronavirus: "La vaccination est bien plus qu’un choix personnel, c’est un engagement collectif"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?