Négociateur professionnel, Laurent Combalbert dévoile ses techniques dans un premier roman

Négociateur professionnel, Laurent Combalbert a déjà dénoué et déjoué un nombre incalculable de situations périlleuses. Il vient d'écrire son premier roman intitulé "Négo" qu'il vient présenter sur le plateau du RTL Info avec vous.

Le livre est un roman, il se lit comme un thriller. On imagine qu'il est inspiré de votre propre expérience. À quel point le héros Stan, c'est vous ?

"C'est effectivement un thriller, une histoire que j'ai inventée. Mais je me suis basé sur mon métier de négociateur. Sur les réflexes qu'il pourrait avoir, les méthodes utilisées pour gérer la situation dans laquelle il va être lancé. Tous les personnages du livre existent mais ils ne se sont jamais rencontrés. Je me suis inspiré de gens que j'ai croisés. L'idée du livre est née d'une rencontre avec quelqu'un d'assez fou, psychopathe. Je me suis dit 'si cette personne rencontrait celle que j'ai eu face à moi quelques mois auparavant, comment ça se passerait ?' Puis l'histoire s'est mise en place."

Vous avez aussi inspiré la série Ransom diffusée sur RTL-TVI. Est-ce que ça s'apprend d'être négociateur ?

"Tout le monde peut devenir négociateur. Certains vont le devenir plus vite avec des qualités de relation, d'empathie, de gestion des émotions. Mais les techniques de négociation peuvent être apprises par tout le monde. La première qualité est d'aimer les autres. Même quand vous êtes face à un criminel ou un forcené retranché, il faut avoir ce supplément d'âme qui fait qu'on va l'accrocher. Ensuite, il faut être capable d'être empathique, de voir l'émotion de l'autre sans la partager. Être ferme et assertif également, il y a des choses qu'on accepte pas. Ce sont ces qualités qui font le négociateur ou la négociatrice efficace."

Vous dites que la première qualité est d'écouter. Que repérez-vous quand vous écoutez la personne ? Son ton, son débit, le fond de ce qu'il dit ?

"On va chercher des informations sur le non-verbal, son attitude, ses macro-mouvements, micro-mouvements, ses yeux... On va chercher le sens symbolique des mots qu'il utilise et essayer de comprendre ses motivations. Pourquoi elle fait ça, elle a décidé de prendre des otages, kidnapper quelqu'un ? Est-ce pour l'argent, pour autre chose ? On parle très peu en négociation, on écoute beaucoup."

Vous faites cela dans la vie aussi ?

"Non, je ne suis pas très bon négociateur pour moi à titre personnel parce qu'il y a de l'affect, de l'engagement. Et je ne veux surtout pas que les gens que je côtoie, mes proches pensent que je fais de la négociation tout le temps. J'ai 5 enfants, c'est difficile de négocier. Il faut arriver à leur faire comprendre qu'on ne peut pas tout accepter mais je me fais piéger assez régulièrement." 

En discutant ici, vous êtes dans quel état d'esprit ? Celui d'un invité qui vient discuter ou vous avez toujours l'œil pour repérer certains mouvements, éléments de langage de votre interlocuteur ?

"Si vous devenez kidnappeur, je m'intéresserai à votre façon de vous positionner, le mouvement des mains... Mais je suis là en tant qu'auteur et j'essaie de ne pas appliquer ces techniques. Pour se mettre en position de négociation, il y a une procédure physique, des ancrages qu'on met en œuvre pour se dire 'là, je rentre en négociation'."

RTL Info

A lire aussi

Michel Drucker donne de ses nouvelles et annonce quand il sera de retour à la télé: "Vacciné j'espère" Le coup de gueule de Laurent Delahousse en pleine interview (vidéo) La chaîne France 3 forcée de rassurer les téléspectateurs après l'assassinat d'un chat dans Plus Belle la vie Sur le plateau de 20h30, le dimanche, Samuel Etienne est en live sur Twitch avec Laurent Delahousse: les téléspectateurs scotchés, voici pourquoi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?