Bruges: la police interrompt une fête

Bruges: la police interrompt une fête

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

La police a mis fin vendredi soir à une "lockdown party" à l'hôtel Koffieboontje dans le centre de Bruges, a-t-elle indiqué samedi. Vingt-huit personnes étaient présentes, dont plusieurs mineurs connus des forces de l'ordre.

Les participants venaient de Bruges, Bruxelles et Anvers. "Un procès-verbal a été dressé à leur encontre. Ce n'est pas la première fois que la police constate que l'hôtel enfreint les mesures sanitaires", a déclaré la police locale.

Le bourgmestre de Bruges, Dirk De fauw (CD&V), n'a pas exclu que des mesures soient prises à l'encontre des gestionnaires de l'établissement.

Belga

A lire aussi

Incendie à Sint-Pieters-Leeuw: "Il est recommandé de garder fenêtres et portes fermées" Une minute de silence à Knokke-Heist en hommage au bourgmestre Léopold Lippens Un SDF allemand atteint du Covid à Aarschot: la commune le loge dans un hôtel vide Coronavirus en Flandre: voici le nombre de cas par commune

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?