Sénégal: pression maximale sur l'opposant Sonko pour qu'il se rende chez le juge

(Belga) Un chef religieux, une figure de la société civile et même son collectif d'avocats ont incité mardi le député d'opposition sénégalais Ousmane Sonko à changer d'avis et à se rendre chez le juge qui l'a convoqué mecredi pour l'entendre dans un dossier de viols.

M. Sonko n'avait pas encore indiqué en début de soirée s'il suivrait ces conseils et serait à 09H00 (10h00 HB) dans le bureau du juge d'instruction Mamadou Seck au Palais de justice de Dakar. Le député de 46 ans fait l'objet depuis début février d'une plainte pour viols et menaces de mort déposée par une employée d'un salon de beauté dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos. Il nie ces accusations et crie au complot, ourdi selon lui par le président Macky Sall lui-même pour l'écarter de la prochaine présidentielle en 2024. Le président sénégalais a démenti avoir à quoi que ce soit à voir avec les ennuis du député. Ousmane Sonko, arrivée troisième lors de la présidentielle de 2019, avait par avance annoncé qu'il ne répondrait pas à la convocation, malgré la levée de son immunité parlementaire. (Belga)

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?