Deux agressions de chauffeurs TEC dans le Hainaut en deux jours: "Le client attendait le chauffeur à la sortie du dépôt"

Deux agressions de chauffeurs TEC dans le Hainaut en deux jours: "Le client attendait le chauffeur à la sortie du dépôt"

L'obligation du port du masque dans les transports en commun semble constituer une source de problèmes supplémentaire dans les bus des TEC. Dans le Hainaut, deux agressions ont eu lieu en deux jours cette semaine. "Mercredi, en fin de journée, une agression a eu lieu en face du dépôt de La Louvière. Il y a eu un échange polémique dans le bus, lié à l'obligation du port du masque. Le client a retrouvé la piste du chauffeur, et l'attendait à la sortie du dépôt, à la fin de son service. Malgré l'intervention d'un contrôleur, un coup a été donné au chauffeur par le client", nous a confirmé la porte-parole des TEC, Audrey Lepape.

Jeudi également, une agression a eu lieu. D'après un témoin qui a contacté la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous, "un chauffeur de bus a été agressé et roué de coups en soirée par 5 jeunes pour une histoire de non respect du port du masque". Les faits ont eu lieu à Frameries, mais les TEC ignorent l'origine de l'agression.

Ces deux agressions ont provoqué "une grève émotionnelle" ce vendredi au dépôt d'Eugies, confirme les TEC. "Le travail reprendra demain, les voyageurs peuvent consulter notre site pour savoir si leur trajet est impacté".

RTL INFO

A lire aussi

Un accompagnateur de train agressé par un jeune passager en gare de Couillet Forte hausse du nombre de cas à Comines: 300 écoliers en quarantaine Les employés des TEC wallons en grève ces mardi et mercredi: "Le risque de perturbation sur le réseau n'est pas à exclure"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?