Drame familial à Braine-le-Comte: un père a tué ses deux enfants et sa femme avant de se suicider

Un drame familial a eu lieu dans une maison de la rue du Calvaire à Petit-Roeulx-lez-Braine, une entité de la commune de Braine-le-Comte, dans le Hainaut. Le parquet de Mons rapporte 4 décès. D'après les premières informations, il s'agit d'un homme, prénommé Johnny, qui a tué à coups de couteau sa compagne, leur enfant et un second enfant issu d'une précédente union de sa compagne. Il s'est ensuite suicidé.

A l'heure actuelle, difficile de pouvoir établir un scénario: "Le parquet de Mons est très prudent. Il est trop tôt pour tirer quelques conclusions que ce soit par respect pour les victimes et pour la famille", précise le bourgmestre de Braine-le-Comte, Maxime Daye, à notre journaliste Justine Roldan Perez sur place. Et d'ajouter: "Aujourd'hui l'enquête débute véritablement même si elle a pu commencer cette nuit".

D'après nos informations, il s'agit d'une famille recomposée. La femme tuée était la mère de quatre enfants (dont trois vivaient à la maison) mais un seul était le fruit de son union avec l'homme à l'origine du drame. Le couple était sur le point de se séparer, semble-t-il. Les disputes étaient fréquentes. L'homme buvait et criait beaucoup selon un voisin. C'est une des filles de la mère qui a découvert le bain de sang en rentrant hier après-midi de l'école. Il est possible que les faits aient été perpétrés le matin. "Tout était étrangement calme" hier matin dans cette maison où les cris et disputes étaient fréquents, aurait déclaré un habitant de la rue.

Hier soir après la découverte des corps et du drame, "un périmètre de sécurité a très rapidement été mis sur pied pour débuter l'enquête". "La juge d'instruction est descendue sur les lieux pour pouvoir réaliser les premiers devoirs d'enquête", continue le bourgmestre. Le service d'appui aux victimes étaient également mobilisé: "Nous avons mis un local communal à disposition pour recueillir les familles." "C’est un petit village Petit-Roeulx donc tout le monde se connait, c’est un drame pour tout le monde", soupire le Maxime Daye.

"On a directement dépêché une cellule psychologique pour la famille, les proches mais également les policiers qui se retrouvent face à un drame difficile même si c’est leur travail", poursuit le bourgmestre qui "pense à tout un chacun aujourd'hui" après ce drame. 

Drame familial à Braine-le-Comte: un père a tué ses deux enfants et sa femme avant de se suicider
 Drame familial à Braine-le-Comte: un père a tué ses deux enfants et sa femme avant de se suicider

RTL INFO
 

RTL INFO

A lire aussi

Un accompagnateur de train agressé par un jeune passager en gare de Couillet Drame familial à Braine-le-Comte: "Ils se disputaient assez souvent mais on ne pouvait pas imaginer un tel drame" Il frappe un facteur avec un marteau à Havré: reconnaissez-vous cet homme dangereux? Forte hausse du nombre de cas à Comines: 300 écoliers en quarantaine

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?