Place au live stream: comment la vente à domicile s'est adaptée à la crise sanitaire

Le secteur de la vente à domicile a dû se réinventer en raison de la crise sanitaire. Pour continuer à travailler, il a fallu innover et repenser son approche du métier. Toujours privés de déplacement, ces professionnels ne manquent pas d'idées pour maintenir leurs activités.

La vente à domicile continue d'être freinée en Belgique. La faute aux règles sanitaires, qui ne permettent pas aux membres de ce secteurs de pratiquer leur métier comme ils en ont l'habitude. Cela fait des mois que cela dure. Avant la crise, il y avait 620 réunions par jour, avec environ 100.000 travailleurs concernés. Pour maintenir le tout à flot, il a fallu innover. 

Pour ce faire, il a fallu passer par internet et l'ensemble des réseaux sociaux. Certains ont donc créé des studios, dignes des meilleurs set-up de streamers, pour faire leurs démonstrations à distance. Et ça marche ! "La vente à domicile, c'est à domicile. Notre philosophie n'était pas de travailler derrière un écran", précise d'abord Maryse Larsimont, concessionnaire en vente direct. "Maintenant, oui ! On a mis tout en place pour faire en sorte que ce soit quelque chose de professionnel, mais la vie a repris quand même, donc on a moins le temps de se découvrir sur les réseaux sociaux", précise-t-elle ensuite.

Résultat: des centaines de spectateurs, venus parfois de secteurs à la recherche de nouveautés. Et des succès parfois phénoménaux. "On s'est découvert des talents. J'ai des conseillères qui n'osaient pas aborder les gens et qui sont devenues des stars du virtuel, des lives etc. on est sortis de notre zone de confort !", confirme Maryse Michel, responsable d'équipes de vente en direct.

Cependant, le secteur demande des perspectives, en proposant de pouvoir intégrer la bulle de 10 en extérieur. Cela leur permettrait de reprendre les démonstrations à domicile, même sans espaces intérieurs. En attendant, rendez-vous devant vos écrans !

Aurélie Henneton et Gaetan Zanchetta

A lire aussi

Une "Boum 3" à Bruxelles? La ministre de l'Intérieur tend la main aux organisateurs La Wallonie relance son pass touristique Visitwallonia: voici comment se procurer ce chèque d'une valeur de 80 euros Les parents doivent s'attendre à un nouvel arrêt de travail dans les crèches francophones ce mercredi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?