La Commission européenne vaccine elle-même ses fonctionnaires en Belgique mais pas de privilège

La Commission européenne vaccine elle-même ses fonctionnaires en Belgique mais pas de privilège

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Apprenant que la vaccination des membres du personnel de la commission européenne à Bruxelles était en cours et organisée par la commission elle-même au sein de ses bâtiments, un citoyen nous a manifesté son mécontentement car cette vaccination avait lieu "sans tenir compte d'aucune autre priorité que leur seul statut", écrivait-il via notre bouton orange Alertez-nous. "Honteux quand on sait que de nombreux Belges attendent toujours d'être convoqués", concluait-il. Alors, les fonctionnaires de la commission européenne profitent-ils d'un privilège ? Une femme de 30 ans en bonne santé peut-elle se faire vacciner dès maintenant, du simple fait qu'elle est fonctionnaire européenne ? Nous avons vérifié. La réponse est non.

Il est vrai que la commission européenne prend en charge la vaccination de ses fonctionnaires qui travaillent pour la commission proprement dite ou au sein d'autres institutions ou agences qui lui sont rattachées. Elle le faisait déjà pour la grippe saisonnière, comme d'ailleurs de nombreuses entreprises en Belgique. Mais la vaccination ne se fait pas en dehors des règles belges et le programme suit scrupuleusement celui de toute la population de Bruxelles. "Le service médical de la Commission a débuté la vaccination du premier groupe de priorité (phases 1b et 2) fin mars, parallèlement au lancement de la campagne de vaccination nationale pour ce même groupe", précise un porte-parole de la Commission européenne. Celle-ci ajoute que la décision de la gestion de la vaccination de ses fonctionnaires par la commission elle-même a été motivée par la volonté de "soutenir les autorités de santé belges dans leur campagne et ainsi de participer à l’effort collectif pour lutter contre la pandémie."

La vaccination se déroule dans le même ordre et selon le même calendrier que pour le reste de la population belge

Actuellement, environ 5000 fonctionnaires ont déjà été vaccinés sur un total d'environ 18.000 invitations. De nombreux fonctionnaires n’ont pas encore été invités, par exemple tous ceux qui ont en dessous de 41 ans et ne se sont pas identifiés comme vulnérables.

Le calendrier est en phase avec la campagne de vaccination de Bruxelles et les invitations se déroulent dans le même ordre qu'à Bruxelles. Comme pour le reste de la population, la commission espère pouvoir vacciner tout le personnel le souhaitant d’ici à la fin de l’été.

C'est l'État belge qui fournit à la commission européenne les doses de vaccin. Là aussi, il n'y a pas de privilège par rapport au reste de la population et la commission ne choisit pas sa marque. Elle a reçu jusqu'à présent un mélange de doses Pfizer et AstraZeneca.

Précisons encore que le Parlement européen mais aussi l'OTAN ont aussi pris en charge la vaccination de leur personnel.

Fabrice Cecchi

A lire aussi

La vaccination s’ouvre au plus de 46 ans à Bruxelles "Gros coup d'accélérateur" pour la vaccination en Wallonie: le système tiendra-t-il le rythme de 230.000/semaine, puis 400.000 ? Le prince Harry s'engage pour la vaccination mondiale: "Avec cette pandémie, lorsque quelqu'un souffre, nous souffrons tous" (photos) L'Hôpital militaire a ouvert ses portes pour la vaccination à Bruxelles

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?