Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: voici les chiffres

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: voici les chiffres

Les hospitalisations pour cause de Covid-19 poursuivaient la trajectoire à la baisse entamée depuis plusieurs jours, selon les données de l'institut de santé publique Sciensano mises à jour mardi matin. Tous les indicateurs liés à la crise du coronavirus étaient à la baisse mardi. Les décès sont en très léger recul.

En moyenne, 3.009 personnes ont été testées positives au Covid-19 quotidiennement entre le 24 et le 30 avril, un recul de 16% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 996.896 personnes ont été contaminées par le coronavirus. La barre du million de cas positifs pourrait donc être franchie demain.

Les chiffres sont livrés vers 6h du matin, ils sont susceptibles d'évoluer en cours de journée avec l'arrivée de données plus complètes pour la journée d'hier et les jours qui précèdent.

TAUX REPRODUCTEUR (Rt)

Le taux de reproduction se maintient sous la barre de 1 et s'établit à 0,93 (0,91 hier). Lorsqu'il est inférieur à 1, on estime que l'épidémie diminue. Le Rt est le nombre de personnes qu'une personne peut contaminer. Il est calculé sur base des hospitalisations. Une épidémie devrait se poursuivre si le Rt a une valeur supérieure à '1' et diminuer si le Rt est inférieur à '1'.

TESTS

74.000 tests ont été réalisés chaque jour sur la même période (+8%), pour un taux de positivité qui continue à descendre, et qui est fixé aujourd'hui à 7,3% (-1,9%). "C’est une diminution qui est maintenant pratiquement continue depuis deux semaines après qu’on soit resté accroché à plus 9% pendant je dirais trop longtemps", a déclaré ce matin Yves Van Laethem dans le cadre de la conférence de presse du centre de crise du coronavirus. Il a poursuivit : "Le centre européen de contrôle des maladies considère qu’un pourcentage de 4%, et si possible moins bien sûr, est un pourcentage relativement sûr qui permet de placer un pays en code vert. Nous n’y sommes pas encore mais nous allons dans la bonne direction."

VACCINS

Un tiers des adultes (33,4%) ont reçu une première injection d'un vaccin contre le SARS-Cov-2 en Belgique. Cela représente plus de 3 millions de personnes, 3.070.548 pour être précis. Parmi elles, 835.126 ont reçu une deuxième dose et bénéficient ainsi d'une protection vaccinale complète, soit 9,1% de la population adulte belge.

HOSPITALISATIONS

Nouvelles hospitalisations: 192,3 patients par jour entre le 27 avril et le 3 mai (-13% par rapport à la précédente période de sept jours). "La diminution des hospitalisations se poursuit et ça, c’est un point très important puisque le poids sur le système de santé était très important depuis déjà très (pour ne pas dire trop) longtemps. C’est quelque chose qui actuellement se passe dans toutes les régions et toutes les provinces.", a déclaré le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus.

Total: 2.759 lits sont occupés à l'hôpital par des patients Covid-19 (-7%), dont 824 en soins intensifs (-8%).

Entrées: 161, le 2 mai (pas encore de chiffres pour le 3 mai)

Sorties: 98, le 2 mai (pas encore de chiffres pour le 3 mai)

"Nous pourrions passer sous la barre des 500 lits occupés en soins intensifs et ceci actuellement pour la mi-juin. C’est un point important puisqu’il va servir de référence, entre autres, pour de nouveaux assouplissements." Cette diminution dépend de la vaccination mais aussi de nous, a rappelé Yves Van Laethem "Il est donc important de donner ce coup de pouce très utile pour que ce chiffre soit atteint maintenant et si possible, une ou deux semaines plus tôt. » Il a poursuivit en nous rappelant que l’on va bientôt pouvoir se revoir. « Prenez plaisir à le faire mais prenez plaisir aussi à garder les distances et à avoir des gestes barrières de manière à éviter que les contaminations ne repartent à partir de cette nouvelle situation."

DÉCÈS

Entre le 24 et le 30 avril, 38,6 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-0,4% ). Ce nombre de décès est "très stable", selon Yves Van Laethem.

RTL INFO

A lire aussi

Coronavirus - BILAN MONDIAL: près de 20 millions de cas en Inde, le vaccin Pfizer évalué pour les 12-15 ans en Europe Le vaccin Pfizer peut-être bientôt autorisé dès 12 ans: quel est l’intérêt de vacciner les enfants qui ne sont pas à risque? Yves Van Laethem: "L’attelage un peu fou qui nous a emportés dans la 3e vague est maintenant maîtrisé"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?